SEO : Google révèle quelles demandes de réexamen sont traitées par des humains

Matt Cutts, le responsable de la lutte anti-spam du moteur, a affirmé que seuls les sites pénalisés par une action manuelle pourront voir leur demande de réexamen traitée par un humain. Les autres sont traitées de manière automatique.

Lorsqu'un webmaster envoie une demande de reconsidération, combien de chance a-t-il que cette demande soit lue par un humain ? Réponse officielle, et filmée, de Matt Cutts, le responsable de la lutte anti-spam de Google : "Lorsque vous faites une demande de réexamen, et s'il n'y pas eu d'action manuelle de notre part sur le référencement de votre site, alors nous ne pouvons rien faire manuellement, car c'est l'algorithme qui détermine votre classement dans les pages de résultats. Dans ces cas-là, le traitement est automatisé. Mais 100% des autres cas de figure font l'objet d'un traitement humain".

Pour mémoire, le même Matt Cutts avait affirmé il y a quelques jours que désormais, "presque 100%" des pénalités manuelles font l'objet d'un avertissement envoyé au webmaster du site visé, qui le reçoit via son compte Webmaster Tools. En revanche, les sites impactés par les divers filtres et mises à jour, comme Panda, ou Penguin, ont été pénalisés de manière algorithmique. Leur demande de réexamen sera donc, à en croire les propos de Matt Cutts, traitée de manière automatique, et non humaine.

Google / Référencement naturel