SEO : Google va donner les URL problématiques aux webmasters pénalisés

Dans les notifications de pénalité manuelles envoyées via Google Webmaster Tools, le moteur va désormais donner des exemples d'URL qui ont contribué à déclencher la sanction.

Désormais, la plupart des notifications de pénalité manuelles envoyées aux webmasters et SEO vont donner des exemples d'URL où se situent les problèmes. C'est Matt Cutts, chef de la lutte antispam de Google, qui l'a annoncé lors du l'événement dédié au Search marketing SMX Advanced, mais aussi dans une vidéo. Ces notifications seront toujours envoyées via Google Webmaster Tools.

Par exemple, dans le cas d'une pénalité déclenchée manuellement à cause de liens artificiels, Google donnera des exemples de backlinks toxiques. Le moteur ne va pas tous les lister, et se limitera à une, deux ou trois URL. Cela vaut aussi pour d'autres pénalités, comme celles déclenchées lorsque le contenu généré par les utilisateurs est du spam : Google indiquera les pages où se situe le problème, comme il l'avait fait par exemple dans le cas de la pénalité infligée à Mozilla. Matt Cutts a laissé entendre que cette mise à jour des notifications envoyées via Webmaster Tools était d'ores et déjà activée.

Google / Référencement naturel