6 conseils pour référencer des sites multilingues dans Google

Marquage d'URL, traduction non-équivoque des pages, localisation... Le moteur a publié des recommandations pour optimiser le référencement de sites en plusieurs langues.

Pour optimiser le référencement d'un site Web traduit en plusieurs langues, Google a publié plusieurs recommandations. Les voici résumées sous la forme de six conseils clés.

 

1) Eviter de combiner des textes en plusieurs langues sur une même page Web

Même si le moteur de Google est capable de reconnaître la langue la plus largement utilisée sur une page Web, mieux vaut éviter de publier côte à côte des contenus traduits dans différents langages. La recommandation concerne aussi bien le corps de la page Web et ses barres de navigation, que son titre et ses balises Meta.

 

2) Inutile d'intégrer des éléments de code d'information sur les langues

Google ne reconnaît pas les éléments de code HTML et XML apportant des informations sur les langues utilisés dans une page, que ce soient les balises et autres attributs (lang...) ou les DTD (Document Type Definitions). La raison de cette non-prise en compte ? Certaines solutions de gestion de contenu génèrent ces données automatiquement, ce qui les rend finalement souvent peu pertinente à l'arrivée pour le moteur de recherche.

 

3) Eviter la traduction automatique des contenus

Google recommande également d'éviter les dispositifs de traduction automatique. Une méthode qui peut être considérée comme du spam par son moteur. Les redirections automatiques en fonction de la langue supposée des lecteurs sont aussi à proscrire. Elles peuvent en effet empêcher les robots d'indexation de parcourir le site librement.

 

La traduction des URL est un plus pour le référencement

4) Distinguer les pages dans différentes langues par le biais des URL 

Marquer l'URL des pages pour en indiquer la langue (et surtout ne pas utiliser de cookie pour réaliser la distinction entre les traductions en fonction des sessions et des utilisateurs) facilite l'analyse et le référencement d'un site multilingue par Google. Ce type d'adresse peut prendre plusieurs formes.

Ainsi, pour une page d'accueil disponible en français et en anglais, les URL peuvent être formées comme suit :

exemple.com/fr/index.html
exemple.com/en/index.html

fr.exemple.com/index.html
en.exemple.com/index.html

 

5) Traduire les URL dans la langue appropriée

La traduction d'URL dans la langue de la page Web correspondante est un plus. Sur ce point, Google conseille de faire appel à l'encodage UTF-8 pour les caractères non-anglais. Les liens effectués vers les pages en question devront ensuite être retraduits ensuite pour  intégrer les séquences d'échappement % des caractères accentués. Ainsi l'URL exemple.com/fr/référencement-multilingue.html doit être traduite : exemple.com/fr/r%C3%A9f%C3%A9rencement-multilingue.html.

6) Travailler sur la localision géographique du site

Pour Google, la langue principale d'un site ou d'une sous-partie d'un site doit être liée à une localisation géographique. Cet élément permet d'enrichir le référencement multilingue pour permettre à Google de proposer le site dans ses résultats localisés via Google Maps.

Google / Référencement naturel