Thales et les systèmes d'information militaires

investi dans de nombreux projets internationaux de longue haleine, thales
Investi dans de nombreux projets internationaux de longue haleine, Thales déploie des efforts considérables dans la recherche. © Thales

 Sites dédiés : ThereSIS (91) et Vision Lab (91)

 Chiffres clés : 11 000 brevets. Buget annuel de R&D : 2,5 milliards d'euros.      

Le centre ThereSIS travaille sur la modélisation, la cyber-défense ou le traitement intelligent de la vidéo. Il couve plusieurs projets, comme Descartes, un système d'aide à la décision pour la gestion de crise, ou Reservoir, du provisionning de services en cloud computing.

L'autre laboratoire, Vision Lab est aussi au cœur des enjeux de sécurité et se concentre sur le traitement et l'analyse d'images. Ces recherches ont permis de développer des interfaces de supervision pour mieux appréhender les situations à risques complexes.      

Cette expertise a d'ailleurs permis à Thales de décrocher plusieurs contrats d'envergure (notamment un programme clé pour la numérisation de l'espace de bataille et l'unification des systèmes d'information de l'Armée de Terre française).