Les souris s'échauffent

logitech, chasse la rumeur, la qualifiant d'insensée
Logitech, chasse la rumeur, la qualifiant d'insensée © Logitech / Microsoft

"L'opération n'aurait aucun sens". Ce sont les propos tenus par le patron du constructeur de matériel informatique, et notamment de souris, Logitech, quant à un rachat par Microsoft. Les deux sociétés sont en effet en concurrence sur ce marché. Guerrino De Luca a donc tué la rumeur dans l'œuf.

Le scénario avait néanmoins été imaginé par des analystes en janvier 2008. L'opération aurait pu se réaliser contre 8 milliards de dollars. Le principal actionnaire de Logitech avait balayé ce scénario d'un revers de main, estimant que cela reviendrait à renoncer à l'innovation. Microsoft appréciera.