Affaire Word : Microsoft désavoué par la Cour d'appel

Microsoft a beau se démener pour faire valoir ses arguments dans le combat juridique qui l'oppose au canadien i4i, rien n'y fait. La Cour d'appel des Etats-Unis vient en effet pour la seconde fois d'invalider la requête formulée par le géant de Redmond pour casser le jugement de décembre dernier. Ce dernier l'a condamné à verser 290 millions de dollars à i4i pour violation de brevet relatif à XML inclus dans les versions de Word 2003 et 2007. Microsoft pourrait bien jouer son va tout en allant porter l'affaire devant la Cour Suprême.