Linux séduit les bourses d'Afrique du Sud et du Qatar

La plate-forme Suse déployée pour le London Stock Exchange a séduit la bourse de Johannesburg, mais c'est Red Hat qui signe pour celle du Qatar.

La bourse de Johannesburg (Johannesburg Stock Exchange) ainsi que celle de Doha (Quatar Exchange) reposeront sur un système Linux. Au Qatar, le contrat a été signé avec Red Hat. Il porte sur une place de marché enregistrant quelque 4 000 transactions par jour.

En Afrique du Sud, pour les 93 500 transactions quotidiennes, le choix s'est porté sur la plate-forme développée et commercialisé par le London Stock Exchange, baptisée Millenium IT, et reposant sur une architecture Suse Linux. La bourse de Londres déploie aussi en ce moment cette plate-forme, en lieu et place des technologies Microsoft (TradElec et .Net). Elle afficherait des temps de transmission de 0,125 milliseconde.

Linux est ainsi déployé par les bourses de Chicago (Chicago Mercantile Exchange), Tokyo (Tokyo Stock Exchange) et New York (NYSE Euronext). Le London Stock Exchange vient d'ailleurs de confirmer sa fusion avec TMX group, opérateur des places boursières de Toronto et de Montréal, ce qui devrait aussi déboucher sur le déploiement de Millenium IT au Canada.

Linux / Novell