Oracle lâche Hudson et fait citer Apache à comparaître

Oracle cède le développement d'Hudson à la fondation Eclipse et annonce en parallèle citer Apache à comparaître en tant que témoin dans son procès qui l'oppose à Google.

Oracle fait volte face et décide en fait d'abandonner Hudson, projet Open Source de middleware hérité de Sun En tentant de conduire le développement du projet, Oracle avait fait fuir la communauté, qui a depuis créé le fork Jenkins. Aujourd'hui le géant de base de données a déclaré avoir soumis une proposition à la Fondation Eclipse afin qu'elle prenne en charge le projet.

"C'est le meilleur moyen d'assurer sa croissance et son succès", a expliqué Oracle. Un aveu de faiblesse d'Oracle qui n'est pas sans rappeler le sort qui a été réservé à Open Office, un projet auquel Oracle a également publiquement renoncé. Par ailleurs Oracle a également annoncé avoir fait citer à comparaître une autre fondation phare de l'Open Source, Apache, dans le procès qui l'oppose à Google sur l'utilisation de Java.

La citation à comparaître demande "la production de documents liés à l'utilisation du code Harmony dans Android, et à la tentative infructueuse d'Apache d'obtenir une licence acceptable pour le Java SE Technology Compatibility Kit". La Fondation avait en effet tenté, en vain, de convaincre Oracle de lever les restrictions sur son Technology Compatibility Kit, qui aurait pu être utilisé utilisé pour comparer les performances d'Harmony et de Java. Les tensions entre la Fondation Apache et Oracle avait alors provoqué la démission de la Fondation du Comité exécutif de Java SE / EE en décembre dernier.


Google / Java