Crowdfunding - de la disruption à la maturité ?

“X2”. C’est le chiffre clé du financement participatif pour 2014 : les sommes collectées ont plus que doublé par rapport à 2013. 2014 restera également l’année des évolutions légales et juridiques portées par Fleur Pellerin et Axelle Lemaire pour les plateformes de prêt ou d’equity-crowdfunding.

2014 une année charnière

2014 restera également l’année des évolutions légales et juridiques portées par Fleur Pellerin et Axelle Lemaire pour les plateformes de prêt ou d’equity-crowdfunding. Et bien sûr, 2014 a également vu des projets emblématiques avoir recours, avec succès, au financement participatif, dans le monde de la presse notamment, avec le projet porté par les salariés de Nice Matin ou encore dans celui de la culture avec la plus importante collecte du secteur réalisée par le Musée d’Orsay pour la restauration de l’Atelier du Peintre de Gustave Courbet.

2015 sera celle de la maturité du secteur… et de ses acteurs

Et avec la maturité, arrivent les responsabilités. Celle de l’accompagnement des projets, celle des porteurs de projet vis-à-vis de la communauté, celle de l’intégration aux autres outils de financement disponibles sur le marché et celle de la transparence sur les chiffres communiqués par les acteurs.
Responsabilité pédagogique
Pour développer et consolider la confiance de toutes celles et ceux qui participent déjà ou soutiendront des projets dans l’avenir, les plateformes doivent impérativement mieux accompagner (ou accompagner tout court) les porteurs de projets. L’idée même de laisser partir au casse-pipe des projets mal ficelés sans aucun conseil ou relecture préalable, faire croire au financement spectaculaire de “gros” projets sauvés des eaux miraculeusement, et dont personne ne verra jamais les contreparties, c’est prendre le risque de dégrader à court terme l’image d’un mode de financement qui se révèle extrêmement puissant et utile pour tous les créateurs. Un gros effort doit ainsi être mis en place sur la formation pour que le fonctionnement de ce nouvel outil soit mieux compris et donc mieux maîtrisé.

Responsabilité d’intégration aux autres outils de financement existants

Le financement participatif n’est pas arrivé en terrain vierge. Et il serait contre-productif de rejeter ou de nier en bloc l’existence et l’utilité des autres acteurs qui se proposent d’accompagner les porteurs de projet. Qu’il s’agisse des subventions d’Etat, des business angels, des banques ou des fonds d’investissement, l’arrivée du financement participatif ne va pas les faire disparaître ! Alors arrêtons avec cette image d’Epinal de Robin des Bois et proposons plutôt des passerelles intelligentes entre chaque acteur : ils interviennent à des stades de maturité différents des projets et ce serait rendre un immense service à tous ces porteurs de projets qui témoignent de la vitalité économique de notre pays que de travailler ensemble de façon intelligente.

Responsabilité de transparence

Avec l’accroissement des sommes collectées, il devient sérieusement urgent de communiquer sur des chiffres réels et des indicateurs qui en sont réellement. En toute transparence.
Deux exemples éloquents :
  • Sont-ce les montants collectés qui font du sens ou les montants réellement reversés aux porteurs de projet ?
  • Est-ce le nombre de projets déposés ou celui des projets qui aboutissent qui traduit le mieux l’efficacité d’une plateforme ?
Les réponses semblent aller de soi : le taux de succès et les fonds reversés sont indéniablement les indicateurs les plus matures que notre marché puisse proposer.
Le corollaire de fiabilité des ces indicateurs est la qualité sinon la véracité des chiffres avancés. Là encore une transparence absolue doit être de mise et seul le passage par l’ouverture des données (open data) pourra garantir la pérennité des indicateurs présentés.

Nous avons les moyens de grandir - Prouvons-le !

Ce ne sont pas là des vœux pieux que nous formulons : cet effort, collectif et de chacun des acteurs, nous le devons aux créateurs, aux associations, aux entrepreneurs qui jours après jours frappent à nos portes pour les accompagner dans leurs projets et dans la réussite de ceux-ci. Leurs chances de succès passent par l'exigence que nous apportons à documenter et faire comprendre l'évolution de notre secteur.

Intégration / Financement