Les cleantechs continuent à attirer les investisseurs

Les cleantechs continuent à attirer les investisseurs Le financement de la transition énergétique est entré dans un cycle d'investissement pour le private equity : 141 millions d'euros ont financé près de 30 cleantech au premier semestre.

Le baromètre de l'investissement énergétique publié par l'AFIC (l'association française des investisseurs en capital) en partenariat avec EY et GreenUnivers montre un dynamisme qui ne se dément pas. Au premier semestre de l'année en cours, 34 opérations ont été réalisées dans des entreprises du secteur énergétique et environnemental. Les montants publiés concernent 30 opérations du secteur, totalisant 141 millions d'euros levés auprès de fonds d'investissement. Ce montant montre un repli par rapport aux années précédentes, notamment du fait d'une activité 2016 particulièrement forte par rapport aux autres années. Par ailleurs, un phénomène structurel explique aussi ce repli puisque de plus en plus d'investissements énergétiques sont réalisés par des fonds d'infrastructure qui n'entrent pas dans ce baromètre. "Cette évolution s'explique par la maturité croissante du secteur des énergies renouvelables dont les revenus sont devenus plus prévisibles et dont le couple risque-rendement est plus en phase avec le business model des acteurs de l'infrastructure", note ainsi l'étude.

Les principaux secteurs financés sont l'efficacité énergétique avec 77 millions d'euros levés et le transport ou la mobilité avec 15,5 millions d'euros levés

Sur le premier semestre, les principaux secteurs ayant été financés concernent d'une part l'efficacité énergétique avec 77 millions d'euros levés par 10 entreprises, suivi par 7 entreprises évoluant dans le transport ou la mobilité avec 15,5 millions d'euros levés. Enfin, les énergies renouvelables, qui pourtant devraient être les plus investies par les fonds étant donné les montants à lever n'ont récolté que 13,5 millions d'euros levés au travers de 7 opérations. Par ailleurs, une nouvelle catégorie a été créée ce semestre dans le baromètre regroupant les entreprises de "l'Ag-Tech", c'est-à-dire du secteur des technologies et services innovants pour les filières agricoles et agroalimentaires. Cette activité, émergente à ce jour, a tout de même enregistré 4 opérations ce semestre pour un montant total de 4 millions d'euros.

Autre donnée du baromètre, la répartition par segment d'activité du capital investissement. Ainsi, 101,5 millions d'euros, soit 72% du montant total, ont été investis par les professionnels du capital-innovation, 30 millions d'euros viennent de fonds de capital-développement et 9,5 millions d'euros sont des premiers tours de financement. Le montant dans le capital transmission n'est pas connu.

Article originel publié sur WanSquare le 10/07/2017.

Offre découverte : WanSquare gratuit pendant 1 mois

WanSquare, média dédié aux coulisses de l’économie et de la finance, s’adresse à tous ceux qui veulent aller plus loin dans le décryptage de l’actualité économique. Paramétrable en fonction de ses besoins, Wansquare délivre en temps réel des informations exclusives et non-conformistes. Profiter de l’offre.

Financement / Private equity