"Les start-up échouent parce que les cofondateurs ne travaillent pas en équipe"

olivier mathiot a déjà investi dans 25 start-up.
Olivier Mathiot a déjà investi dans 25 start-up. © Aude Fredouelle - JDN
Le cofondateur de PriceMinister est aussi un business angel actif : il a investi dans 25 start-up. "Souvent, les sociétés échouent à cause de leurs fondateurs. Soit parce qu'ils n'arrivent pas à travailler en équipe quand les difficultés arrivent, soit parce qu'ils n'arrivent pas à s'adapter aux évolutions du marché." Olivier Mathiot se souvient par exemple de l'échec de l'e-commerçant de meubles personnalisés dans lequel il avait investi, l'Usine à Design. "La marge ne décollait pas, l'expédition coûtait trop cher et était trop longue... Mais ce qui a vraiment perdu la start-up, c'est que les cofondateurs n'ont pas su agir en équipe. Ils voulaient tous tenter des solutions différentes. Je n'avais pas réalisé dès le départ qu'ils n'étaient pas solidaires à 100%."