Le financement des start-up a diminué de 5% en Europe au deuxième semestre 2013

Les start-up européennes ont levé 2,77 milliards de dollars, révèle une étude de la société de conseil Clipperton Finance et de Digimind.

Le financement des start-up s'est légèrement ralenti, en Europe, au deuxième semestre 2013. C'est ce que révèle une étude menée par Clipperton Finance et Digimind, relayée par Les Echos. Les start-up européennes ont levé 2,77 milliards de dollars au deuxième semestre, soit 5% de moins qu'au premier (2,92 milliards). Les levées de moins de 500 000 dollars ne sont cependant pas comptabilisées. Sans surprise, le Royaume-Uni décroche la majorité des investissements : plus d'un milliard de dollars au deuxième semestre 2013. L'Allemagne, en deuxième position, a réuni 627 millions de dollars. En France, l'investissement a diminué de 17% par rapport au premier semestre, à 479 millions de dollars.

"Quelques opérations fortes continuent de tirer le secteur", note cependant Thibaut Revel, associé chez Clipperton Finance, interviewé par Les Echos. Allusion, notamment, à la levée de 250 millions de dollars du suédois Spotify (Lire l'article : "Spotify aurait finalisé une levée de 250 millions de dollars", du 22/11/13).

Financement