Google a essayé d'empêcher la vente de Whatsapp à Facebook

Larry Page aurait rencontré le CEO de Whatsapp, Jan Koum, la semaine dernière, pour lui conseiller de refuser l'offre de rachat de 19 milliards de dollars.

Google ne voit pas le rachat de Whatsapp par Facebook d'un très bon œil (Lire l'article : "Whatsapp vaut-il vraiment 19 milliards de dollars ?", du 20/02/2014). Selon le site américain The Information, son CEO, Larry Page, aurait demandé à voir celui de Whatsapp dès qu'il a pris connaissance de la visite de Mark Zuckerberg dans les locaux de l'application de messagerie à succès pour tenter de la racheter (Lire l'article : "L'exceptionnelle croissance de Whatsapp", du 20/02/2014). Selon The Information, Larry Page a conseillé à Jan Koum de rester indépendant, comme il l'a toujours prévu. "Vous êtes une grande menace pour Facebook. Et rejoindre Facebook aurait un énorme impact sur la manière dont les choses vont se dérouler dans les années à venir", aurait-il déclaré.

Il y a six mois, Google aurait même approché Whatsapp pour lui proposer un accord étrange : payer l'application pour qu'elle prévienne le géant en cas de négociations en vue d'une acquisition. Whatsapp a refusé l'offre, rapporte The Information. Et selon CNN, Google aurait même tenté de racheter Whatsapp pour dix milliards de dollars il y a quelques mois.

Google / Facebook