Hugues De Buyer-Mimeure

Chroniques de Hugues De Buyer-Mimeure

DG / DGA, Dealabs

Dernières chroniques de Hugues De Buyer-Mimeure

  • Et si les sites de bons plans étaient aussi bénéfiques pour les marques ?

    Chronique de Hugues De Buyer-Mimeure (Dealabs)
    Le e-commerce s'est transformé, ces dernières années, en un véritable réflexe pour une majorité de la population. Au plus fort de la pandémie, en 2020, 87,5% des internautes réalisaient leurs achats du quotidien en ligne (39 millions de français). En outre, la reprise du tourisme et la réouverture de certaines frontières ont notamment aidé à maintenir cette tendance (avec une tendance e-commerce de +24,9 % selon la Fevad).

    • Le chasseur de bon plan est-il le nouvel influenceur ?

      Chronique de Hugues De Buyer-Mimeure (Dealabs)
      Les influenceurs ont aujourd'hui perdu en crédibilité. Discrédités à force de complaisance pour des produits, des marques, des personnes avec lesquels ils ont noué des partenariats sans s'intéresser à la plus-value apportée à leur abonnés… Pourtant ils restent la cheville ouvrière des stratégies digitales, et il est difficile de bâtir une telle stratégie sans faire appel à leurs voix. Et pour cause, une communication incarnée donne souvent des résultats plus probants que la simple publicité.

    •  Les magasins physiques n'ont pas dit leur dernier mot

      Chronique de Hugues De Buyer-Mimeure (Dealabs)
      Les commerces physiques ont vécu une des années les plus difficiles de l'Histoire contemporaine et une porte de sortie n'est pas encore envisagée sur les premiers mois de 2021. Si beaucoup se sont adaptés pendant le confinement en créant leurs sites, en proposant des offres hybrides mêlant livraison et " click and collect ", leur survie reste précaire. La crise sanitaire s'est rajoutée à l'habituelle dénonciation des géants du e-commerce.

      • 2020, le Black Friday du siècle ?

        Chronique de Hugues De Buyer-Mimeure (Dealabs)
        L'année 2020 aura décidément une saveur particulière. Chaque année, le Black Friday fait de nouveaux adeptes en France. Cependant, les commerces physiques non essentiels étant actuellement fermés, ce grand événement du e-commerce fait débat. Confinés devant leurs écrans, les consommateurs français seront-ils d'humeur à dépenser ou attendront-ils la réouverture des magasins ?