Bruxelles va renforcer les droits des cyberacheteurs de voyages

Bruxelles va renforcer les droits des cyberacheteurs de voyages La Commission européenne projette d'adapter à l'e-commerce la directive de 1990 sur les voyages à forfait, afin que ces prestations soient aussi couvertes en cas d'achat en ligne.

Afin de renforcer les droits des consommateurs en ligne, la Commission européenne désire adapter à la vente sur Internet la directive de 1990 sur les voyages à forfait. Pour l'instant, cette directive protège les consommateurs qui réservent en agence des voyages comprenant a minima transport et hébergement. Or actuellement, lorsque les consommateurs louent par exemple une voiture sur le site où ils ont réservé leurs vacances, cette prestation n'est le plus souvent pas couverte alors que 67% des Européens le croient.

Bruxelles souhaite donc renforcer les droits d'annulation, limiter à 10% les majorations de prix et garantir au client la possibilité d'un recours en vue d'indemniser des vacances gâchées. Et bien sûr, obliger le voyagiste à informer l'acheteur sur ses responsabilités. Ces mesures seront soumises aux Etats membres et au Parlement européen avant l'été 2014, pour une entrée en application en 2016.

Autour du même sujet

Bruxelles va renforcer les droits des cyberacheteurs de voyages
Bruxelles va renforcer les droits des cyberacheteurs de voyages

Afin de renforcer les droits des consommateurs en ligne, la Commission européenne désire adapter à la vente sur Internet la directive de 1990 sur les voyages à forfait. Pour l'instant, cette directive protège les consommateurs qui réservent en...

Annonces Google