L'e-commerce affiche une croissance de 16% au 2ème trimestre

L'e-commerce affiche une croissance de 16% au 2ème trimestre D'après la Fevad, la croissance du secteur repart à la hausse d'avril à juin, tirée notamment par les drives. Le m-commerce a pour sa part plus que doublé en un an.

A l'occasion du salon E-Commerce Paris 2013, qui ouvre ses portes aujourd'hui, la Fevad a dévoilé son estimation de la croissance de l'e-commerce hexagonal. D'après la fédération, les dépenses en ligne des consommateurs français se sont élevées à 12,2 milliards d'euros au deuxième trimestre 2013, en croissance de 16% par rapport à la même période l'an dernier (contre 14% au 1er trimestre 2013). En un an, le nombre de transactions sur Internet a augmenté de 20%. Cette progression s'explique aussi bien par l'accroissement de l'offre que de la demande. La Fevad dénombre en effet 128 000 sites marchands actifs (+17% en un an, +5000 en trois mois) et 3% de cyberacheteurs de plus qu'au 2ème trimestre 2012.

L'indice iCE 40, qui mesure l'évolution des ventes d'une quarantaine de sites leaders, affiche une croissance de 4% sur un an au 2ème trimestre 2013 : deux fois plus qu'au 1er trimestre. Parmi ces sites, le segment du high-tech / électroménager enregistre une hausse de 7% de ses ventes et l'habillement de 13%.

Le boom du drive....

Mais d'autres segments montent en puissance, constate la Fevad. Et en particulier les produits de "grande consommation et frais libre-service", récupérés en drive ou livrés à domicile. En un an, la proportion d'internautes qui font leurs courses alimentaires en ligne a augmenté de 3 points. A tel point que ce secteur contribue à hauteur de 2 points à la croissance de l'e-commerce français sur les six premiers mois de l'année.

Autre activité en plein essor : les places de marché. Le volume d'affaires réalisé sur les marketplaces des sites de l'iCE 40 (donc hors Amazon) est en hausse de 62% sur un an. Les ventes des marchands tiers pèsent désormais pour 15% du volume d'affaires enregistré par ces sites, contre 9% au 2ème trimestre 2012.

... et des achats sur mobiles et tablettes

La Fevad remarque par ailleurs une légère remontée du panier moyen du commerce électronique. Après deux ans consécutifs de baisse, il ressort au 2ème trimestre 2013 à 87 euros. Comme la fréquence d'achat en ligne augmente aussi, le montant moyen dépensé sur Internet par un cyberacheteur français passe de 453 euros à 476 euros entre les 2èmes trimestres 2012 et 2013.

La fédération de l'e-commerce confirme enfin le rythme soutenu auquel se développe le m-commerce. Les ventes sur smartphones et tablettes, sites mobiles et applications sont en croissance de 120% sur un an. Et tous les trois mois, elles pèsent un point de plus dans le chiffre d'affaires des sites étudiés. La Fevad prédit qu'entre 2011 et 2013, le m-commerce français aura été multiplié par six. Et rappelle que le meilleur est à venir : "Les ventes sur mobile connaissent aujourd'hui un démarrage deux fois plus rapide que celui qu'avaient connu les ventes sur ordinateur au début des années 2000".

L'e-commerce affiche une croissance de 16% au 2ème trimestre
L'e-commerce affiche une croissance de 16% au 2ème trimestre

A l'occasion du salon E-Commerce Paris 2013, qui ouvre ses portes aujourd'hui, la Fevad a dévoilé son estimation de la croissance de l'e-commerce hexagonal. D'après la fédération, les dépenses en ligne des consommateurs français se...