Le chiffre d'affaires du e-commerce français croît de 13% au 1er trimestre

Le chiffre d'affaires du e-commerce français croît de 13% au 1er trimestre Les ventes en ligne ont atteint 22,3 milliards d'euros au premier trimestre 2018 dans l'Hexagone. Le commerce sur mobile croît de 25% en un an.

Au premier trimestre 2018, les Français ont dépensé en ligne 22,3 milliards d'euros au total, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) qui a publié son étude trimestrielle référente sur la base des données collectées auprès de 100 sites marchands leaders et neuf plateformes sécurisées de paiement. L'e-commerce hexagonal a affiché une croissance de 13% sur un an, une performance comparable à celle du premier trimestre 2017, où la croissance avait atteint 13,5%.

Face à ce succès, plusieurs explications sont avancées par l'organisation représentative du secteur et par Médiamétrie :

  • Le nombre de cyberacheteurs dans l'Hexagone est passé à 37,5 millions, soit une augmentation de 900 000 personnes en un an.
  • L'offre fait parfois la demande. L'e-commerce a recensé 19 000 sites supplémentaires sur un an, c'est-à-dire une augmentation de 12%.
  • La fréquence d'achat a aussi augmenté selon la Fevad. En tout, 334 millions de transactions se sont produites sur les trois premiers mois de l'année (un total en hausse de 18,5% en un an).
  • Ce boom de la fréquence d'achat a mécaniquement entraîné une hausse du montant moyen dépensé au final par acheteur au cours du trimestre : +9% sur le trimestre malgré un panier moyen en baisse.

Le panier moyen est tombé à 65 euros, contre 68 un an plus tôt

En effet, le panier moyen a baissé de 4,5% sur un an pour tomber à 65 euros, contre 68 euros au premier trimestre 2017. Les cyberacheteurs ont dépensé en moyenne 700 euros au T1 2018. C'est-à-dire, cent euros de plus qu'il y a deux ans.

M-commerce, BtoB et marketplace, toujours moteurs

Dans le détail, les ventes de produits grand public ont crû de 5% au T1 sur un an. L'e-commerce BtoC réalise donc une belle performance malgré une consommation des ménages stable (-0,4%) sur la période pour les produits hors alimentation, selon la Banque de France. Plus dynamiques encore, les ventes BtoB ont augmenté de 15,7%. L'e-tourisme a atteint, lui aussi sur cette période, une croissance de 13%.

Le mobile affiche un panier moyen inférieur de 20% à celui du desktop

L'achat sur smartphone a également continué sa percée, avec une croissance de 25% sur un an, selon l'indice iCM destiné à mesurer les ventes sur l'Internet mobile (smartphones, tablettes, sites mobiles et applications hors places de marché). Cependant, le mobile affiche un panier moyen inférieur de 20% à celui du desktop. Au total, 32% du volume d'affaires des sites de ce panel est réalisé sur smartphone. Soit quatre points de plus en un an. 

Enfin, la vente sur les places de marché a affiché une croissance de 12%. Un chiffre dans la moyenne de ces douze derniers mois. Elles représentent 28% du volume d'affaires total des sites mesurés par ce panel.

Et aussi :

Annonces Google