Gap, Nordstrom et J.C.Penney ferment leurs boutiques sur Facebook

Gap, Nordstrom et J.C.Penney ferment leurs boutiques sur Facebook Les fermetures des F-boutiques de Gap, Nordstrom ou encore J.C.Penney remettent en cause la valeur qu'attribuaient encore récemment les e-marchands au réseau social.

GameStop, Gap, Nordstrom et J.C.Penney font partie des e-commerçants américains qui, après s'être lancé dans la vente sur Facebook, ont finalement décidé de fermer leur F-boutique. Pour Sucharita Mulpuru, analyste chez Forrester Research, ces échecs mettent en doute le potentiel que l'on prêtait encore récemment au réseau social pour l'e-commerce : "Beaucoup anticipaient que Facebook se transformerait en destination d'achat pour les consommateurs. Mais c'était comme essayer de vendre des choses à des gens pendant qu'ils sont au bar en train de prendre un verre avec leurs amis." Si certains ferment leur boutique sur Facebook, beaucoup continuent toutefois d'annoncer sur le réseau social, dont le chiffre d'affaires a bondi de 55% au quatrième trimestre 2011 pour atteindre 1,13 milliard de dollars.

Annonces Google