Emailing : Les emojis permettent-ils d’améliorer les performances des campagnes ?

Du sushi au voilier en passant par la multitude de variations de smileys, les emojis font désormais partie de notre vie quotidienne. Créés à la fin des années 90 au Japon, ces pictogrammes ponctuent aujourd’hui les SMS, les messages postés sur les réseaux sociaux mais également les emails.

En effet, même si les marketeurs ont un temps hésité à les intégrer dans leur stratégie emailing, par crainte de voir leurs messages filtrés par les fournisseurs de messageries, les emojis ont aujourd’hui clairement le vent en poupe.

Pourquoi utiliser des emojis dans les lignes d’objet des emails ?

Les emojis sont un véritable phénomène générationnel et de plus en plus utilisés dans les communications personnelles mais également professionnelles. Leur utilisation permet notamment aux marques de souligner leur dynamisme et le suivi des tendances qui touchent leurs abonnés.

 Que ce soit la Saint-Valentin, les soldes d’été ou Noël, ces événements sont l’occasion pour les marques d'adresser des messages commerciaux à leurs abonnés. Afin de ne pas se perdre parmi la masse d’emails reçus pendant ces périodes, l’utilisation d’emojis attire l’attention et permet de se démarquer des lignes d’objets traditionnelles. Selon une récente étude, les emails envoyés pour la Saint-Valentin et dont l’objet contenait un emoji “baiser” ont par exemple obtenu 24% de taux de lecture et 89% de taux de placement en boîte de réception contre 20% et 83% pour les emails aux objets composés de texte uniquement.

Cependant, tous les emojis ne sont pas aussi efficaces et l’impact de leur utilisation dépend également de l’engagement de leur destinataire.

 Comment utiliser les emojis dans les campagnes emailing ?

De plus en plus de marketeurs se penchent aujourd’hui sur l’utilisation des emojis et des postes de “traducteurs d’emojis” voient même le jour chez nos voisins anglo-saxons. Si une marque souhaite tester cette pratique, elle devra être prudente et respecter quelques recommandations :

 ●     Tester sur un panel d’utilisateurs : la marque ne doit pas utiliser directement les emojis sur la totalité de sa liste de diffusion. En ajoutant un emoji à sa ligne d’objet et en comparant les résultats avec le même objet envoyé sans emoji, le marketeur pourra mesurer clairement l’impact et l’engagement de l’abonné.

●     Ne pas abuser des emojis et varier les plaisirs : il existe une certaine forme de nouveauté dans le fait de voir apparaître des emojis dans sa boîte de réception. Les marketeurs ne devront donc pas être surpris si l’impact de leur utilisation faiblit avec le temps. Pour éviter ce phénomène de lassitude, il est impératif de ne pas systématiquement utiliser le même emoji ou de se démarquer en utilisant des emojis originaux.

●     S’assurer de la pertinence et benchmarker : Le succès d’un emoji pour une marque ne sera pas forcément valable pour une autre marque d’un autre secteur. Il est donc très important de tenir compte de l’identité de marque pour bien choisir ses emojis. Il est également intéressant de regarder ce que fait la concurrence pour en tirer ses propres leçons. 

●     S’assurer de l’affichage : s’il est censé augmenter le taux d’ouverture, un emoji « endommagé » entraînera plus facilement une suppression de l’email avant lecture ou une plainte. Il est ainsi important de s’assurer que l’emoji utilisé est correctement affiché par le fournisseur de messagerie et sur les terminaux utilisés par les destinataires.

●     Savoir où les emails atterrissent : dans la plupart des cas, l’augmentation du taux de lecture entraînera l’augmentation du taux de placement en boîte de réception. Avant de se décider sur l’utilisation des emojis, la marque doit également connaître le dossier dans lequel son email sera distribué.

L’utilisation des emojis dans les campagnes emailing peut être un réel levier pour optimiser le taux de placement en boîte de réception mais doit faire l’objet d’une réelle réflexion de la part du marketeur. Même si ce nouvel outil est difficilement mesurable, il est significativement vecteur d’engagement.

Utiliser les emojis dans sa communication email est également un bon moyen de se différencier parmi la masse d’emails promotionnels reçus chaque jour par les consommateurs et d’asseoir le caractère innovant et dynamique de la marque.

Annonces Google