Comment le marché du réseau doit évoluer en 2019 ?

L'internet des objets (IoT), l'automatisation, la nouvelle norme Wi-Fi et, bien sûr, la sécurité des réseaux restent indispensables à la bonne marche des entreprises du networking.

L’année 2019 sera déterminante pour le marché du réseau. A travers le monde, les entreprises de toutes tailles, de la PME aux grands groupes, identifient les mêmes tendances technologiques impactantes : intelligence artificielle, IoT, automatisation, cloud, edge computing. Le marché du réseau, lui aussi, en fait l’expérience. Tour d'horizon des facteurs déterminants en 2019.

Transformation numérique. En 2019, de nombreuses entreprises poursuivront leurs projets de transformation numérique ou s'y attaqueront pour la première fois ; elles devront donc nécessairement investir dans la technologie réseau. En 2017, 87% des entreprises listées au classement Global 2000 confiaient avoir des projets de transformation numérique en cours et 54% d’entre elles avaient catégorisé la transformation numérique comme principale priorité. Tout projet de transformation numérique, bien conçu, doit comporter une section importante consacrée au réseau. Pour suivre le rythme, de nouvelles architectures de réseau, agiles et simples, qui ne nécessitent pas de choix entre sécurité et résilience, seront donc déployées.

La moitié de l'infrastructure réseau doté d'IA

Sécurité du réseau. La transformation numérique, en elle-même, génère de nouveaux scénarii capables d’engendrer des risques pour la sécurité. Les nouvelles technologies propres au réseau, telles que la segmentation des applications et des réseaux, aideront les entreprises à gérer leur sécurité. Une segmentation de bout en bout correctement mise en œuvre s'avère capable de contenir les brèches de sécurité, et de protéger les données critiques.

Analyse des données, machine-learning et intelligence artificielle. L'analyse des données et les technologies d'apprentissage machine et d'intelligence artificielle ont des applications importantes dans le réseau : de la prédiction et la prévention des pannes à la sécurité, en passant par la gestion des utilisateurs, des appareils et des applications ou la gestion intelligente des fréquences radio dans les réseaux Wi-Fi. On estime que d'ici 2021, plus de 50% de l'infrastructure réseau d'une entreprise utilisera une forme quelconque d'intelligence artificielle pour réduire les coûts, améliorer l'efficacité et anticiper les risques.

Automatisation. L'automatisation des tâches de gestion et de configuration du réseau augmentera et 2019 sera l'année des nouvelles technologies qui facilitent et automatisent la gestion. Les architectures dites fabric s'avèrent être des composants efficaces pour automatiser l'ensemble du réseau et en simplifier les opérations.

Le Wi-Fi 6 quadruplera les taux de transfert

Internet des objets. L’IoT est l'une des tendances technologiques actuelles qui a le plus d'impact sur le réseau. L'afflux d'appareils connectés est particulièrement important dans des secteurs tels que la distribution, l'industrie ou la santé, qui, dans de nombreux cas, ne disposaient pas d'infrastructures réseau particulièrement modernes. Deux des principaux problèmes que l'IoT pose en ce qui concerne le réseau ont trait à sa gestion et à sa sécurité. Dans le premier cas, le machine-learning et l'analyse des données réseau peuvent être des alliés précieux. Quant à la sécurité de l'IoT, la stratégie passe par la connaissance et le contrôle, en utilisant des technologies qui aident à automatiser et sécuriser les périphériques IoT lorsqu'ils sont connectés, et en utilisant la segmentation du réseau pour les isoler et ainsi réduire la surface d'attaque.

Nouveau standard Wi-Fi. La prochaine évolution de la norme sans fil, 802.11ax (Wi-Fi 6), offrira un taux de transfert par utilisateur qui quadruplera celui de la norme précédente. Elle est conçue pour les environnements publics avec une densité d'utilisateurs élevée. Ce nouveau standard permettra également d'améliorer la programmabilité, l'automatisation et même les capacités d'apprentissage machine. Pour optimiser son efficacité, il est essentiel de simplifier le fonctionnement du réseau sans fil. En ce sens, la migration de la gestion Wi-Fi vers le cloud gagnera en importance, avec des stratégies hybrides qui permettent déjà de combiner une solution de cloud privé, sur site et public.

Edge computing. Cette technologie peut être décrite comme une migration des processus informatiques vers la périphérie du réseau afin de réduire le volume de données qui doit se déplacer de l'appareil/capteur au serveur, ainsi que la distance que les données doivent parcourir. Cela réduit les coûts de transmission, et surtout, la latence. D’ici 2020, 45% de toutes les données générées par les dispositifs IoT seront stockées, traitées, analysées et utilisées à proximité ou en périphérie du réseau. Avec la décentralisation de l'informatique, les technologies de réseau optimisées pour les flux de trafic croisés et/ou les communications en réseau mesh deviendront de plus en plus importantes.

Les applications conteneurisées sur le devant de la scène

Cloud, multicloud et infrastructure-as-a-service. Etant donné sa grande évolutivité, le modèle IaaS deviendra la méthode préférée des entreprises pour fournir des ressources informatiques telles que l’IT, le stockage et les services réseau. Les déploiements de cloud hybride ou multicloud augmenteront rapidement et deviendront de plus en plus courants.

Systèmes d'exploitation et conteneurs réseau virtuels. La virtualisation a largement contribué à ouvrir la voie à la technologie des conteneurs, qui repose sur le concept du découplage des applications et du matériel correspondant. Plusieurs conteneurs peuvent partager un même système d'exploitation et il est possible d'exécuter de six à huit fois plus de conteneurs que de machines virtuelles sur le même matériel. En raison des économies de coûts et des avantages en termes d'efficacité, les applications conteneurisées vont occuper le devant de la scène cette année avec l'expansion de leurs scénarii d'utilisation.

La coordination et la consolidation des processus internes, des clients et des partenaires externes contribueront ainsi à tirer parti de l'impact des investissements technologiques. Nul doute que la nouvelle édition du Mobile World Congress qui s’amorce replongera ces fondamentaux au cœur des débats.

Autour du même sujet

Annonces Google