Digital Automotive : concessionnaires, il est temps de passer au digital !

L’industrie automobile a entamé un virage vers le numérique mais tous les métiers du secteur n’ont pas encore compris l’importance du web dans leurs activités. Afin de fidéliser ses clients et d’en attirer de nouveaux, tous les acteurs de l’industrie automobile doit s’adapter au monde du digital.

Si les professionnels n’en étaient pas encore convaincus, une étude réalisée par Global Google a révélé que 60% des consommateurs interrogés passent d’une marque à l’autre suite à une mauvaise expérience sur le web ! Ce chiffre démontre la nécessité absolue pour l’ensemble des acteurs de l’industrie de passer au digital, mais l’accentue particulièrement pour les concessionnaires automobiles.

Comment faire converger le magasin physique et la présence sur Internet des concessionnaires auto, afin qu’ils soient en mesure de proposer une meilleure expérience client ? Quels sont les impacts et les avantages d’une transition numérique pour les concessionnaires ?
Un constat alarmant : la moitié des concessionnaires automobiles européens ne s’est pas encore digitalisée
En France, selon une étude GfK-Facebook IQ, le rôle du concessionnaire est important mais évolue. En effet, 82% des acheteurs se rendent en concession pour tester les voitures qu’ils ont au préalable choisi sur Internet. Les clients et prospects demandent une expérience client de qualité, autant sur le site internet qu’en concession. Et c’est encore trop peu souvent le cas.Selon une étude menée par MotorK, 56% des sites internet des concessionnaires automobiles européens ne possèdent pas de fonctionnalités de base, pourtant indispensables dans le processus de recherche et de décision. Cela signifie, par exemple, que les véhicules disponibles en magasin ne sont pas actualisés ; les outils tels que les calculatrices financières, simulateurs de crédit ou encore les évaluations de reprise ne sont pas mis à disposition des potentiels clients.
Autre point à souligner : le mobile et les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés lors de la phase de recherche d’un nouveau véhicule, et la navigation mobile est clairement délaissée par les concessionnaires, qui ne mettent pas en place de sites responsive. Selon GfK-Facebook IQ, 57% des moins de 35 ans utilisent Facebook afin d’obtenir les avis de leurs proches dans leur parcours d’achat, placent le réseau social en deuxième position comme prescripteurs. Et si aujourd’hui 89% des sites européens ne sont pas optimisés pour un fonctionnement sur mobile alors que le client continue, une fois en magasin, d’utiliser son mobile pour comparer et s’informer, il est important de prendre en compte ce medium dans le parcours d’achat du consommateur.
Des solutions digitales pour des concessionnaires automobiles toujours plus performants

Les technologies sont aujourd’hui au service de l’amélioration de la relation avec les clients et ont pour but de permettre aux concessionnaires de se concentrer sur un seul objectif : vendre des voitures et des prestations après-vente.

Tables numériques, casques de réalité virtuelle, ou encore configurateurs et outils de tracking Wifi accompagnent les potentiels acheteurs afin de leur offrir une expérience au plus proche de leurs besoins. 

En plus d’un site internet dont les fonctionnalités s’adaptent au client potentiel pour lui fournir la navigation la plus simple possible, le concessionnaire peut aujourd’hui bénéficier d’un gestionnaire des stocks automatisé, de logiciels de marketing et de promotions lui permettant d’asseoir sa présence en ligne.

Vers une concession phygitale au plus proche des besoins du client

La personnalisation de l’expérience client doit devenir un véritable leitmotiv pour le concessionnaire. La plupart des constructeurs propose déjà la configuration du véhicule en ligne aux futurs acquéreurs et ce fait, le client attend par la suite le même degré de service sur-mesure lorsqu’il arrive en magasin. Il souhaite être reconnu et accueilli comme si le concessionnaire le connaissait déjà et pouvait anticiper ses besoins.

Certains mastodontes de l’industrie automobile tels que PSA ou BMW proposent déjà, en France et en Europe, des lieux qui allient le meilleur des deux mondes. Toutefois, l’amélioration de la relation client n’est pas le seul facteur poussant ces groupes à effectuer une transition numérique dans ces espaces. Le coût de l’immobilier dans les grandes villes impacte directement l’organisation de la concession et pousse les concessionnaires à réduire leur empreinte au mètre carré. 

Malgré les efforts des concessionnaires français et européens, nos marchés connaissent encore du retard. Et c’est sur les marchés émergents et particulièrement en Asie que l’on peut noter une évolution de la concession la plus importante. La digitalisation y est encore plus poussée afin de promettre une expérience émotionnelle aux futurs clients.

Autour du même sujet

Digital Automotive : concessionnaires, il est temps de passer au digital !
Digital Automotive : concessionnaires, il est temps de passer au digital !

Si les professionnels n’en étaient pas encore convaincus, une étude réalisée par Global Google a révélé que 60% des consommateurs interrogés passent d’une marque à l’autre suite à une mauvaise expérience sur le web ! Ce chiffre démontre la nécessité...