10 conseils pour développer vos ventes e-commerce en 2020

2020 est à nos portes et l’heure est aux nouvelles résolutions pour une année prospère. Vous possédez un site e-commerce, et comme un bon nombre d’e-commerçants, vous vous demandez comment faire pour générer plus de ventes en 2020. Nous avons listé 10 conseils pratiques facile à appliquer.

Marqué par une croissance de +13% d'après les derniers chiffres de la FEVAD, avec un chiffre d’affaire de 25 milliards d’euros sur le 2e trimestre 2019, le secteur du e-commerce se porte à merveille. Pour créer un climat de confiance sur votre commerce en ligne, et développer vos ventes, il est nécessaire de concentrer vos efforts sur différents points clé que nous allons vous détailler. Que votre boutique soit récente ou en activité depuis plusieurs années, augmenter vos ventes est certainement l’un de vos objectifs pour cette nouvelle année. Voici 10 points sur lesquels il faudra miser pour relever ce défi.

Faites une bonne première impression : visibilité et transparence des informations
La première impression doit être la bonne. Vous n’avez que quelques secondes pour convaincre vos visiteurs que votre offre répond tout à fait à leurs attentes. Votre contenu doit être assez percutant et intéressant pour le retenir sur votre site. Pour y parvenir vous devez faire figurer en premier lieu les informations essentielles que les internautes recherchent. Ce conseil est encore plus valable lorsqu’il s’agit d’un internaute qui s'apprête à passer commande pour la première fois. 
Simplifiez au maximum l'accès aux informations de contact
Rendez l’information accessible et donnez lui plus de visibilité. L'internaute est de nature impatient, il veut tout, tout de suite. Vos premiers paragraphes doivent comporter les données les plus importantes. Sur la page d’accueil, par exemple, mettez en évidence vos coordonnées de contact. En 2020, un site web qui n’affiche ni son numéro de téléphone, ni son adresse postale perd en crédibilité, quand en face les concurrents misent sur l’interactivité via un chat en ligne, un rappel par un conseiller ou encore une disponibilité du service client via les réseaux sociaux.
Une politique de retour claire et facile à trouver
La politique de retour de marchandise représente un véritable enjeu pour tous les sites marchands, d’autant plus qu’elle est obligatoire. Clarifiez-les et rendez-les visibles. Cela rassurera le consommateur et renforcera sa confiance. D’après une étude, les consommateurs consultent la politique de retour de marchandises avant même de passer commande. Une politique de retour claire prouvera au consommateur que votre service client est à la hauteur. Par exemple, de nombreux sites affichent dès la page d’accueil la gratuité des frais de retour, sans avoir à consulter les CGV, ce qui lève toute inquiétude chez le consommateur dès les premières secondes. 
Soyez customer centric
Placez l’utilisateur au centre de votre stratégie digitale et donnez-lui de la voix. Nous l’avons vu à travers les avis clients, que les internautes n’hésitent plus à clamer haut et fort leur ressenti suite à l’achat d’un produit ou à la souscription d’un service. La voix du client a du poids et il faut l’exploiter et la mettre au service de votre stratégie digitale.

Collectez les avis clients
D’après notre étude, 94 % des clients sont plus enclin à faire confiance à une enseigne lorsque les sont positifs. Également 80 % d’entre eux continueront à faire confiance aux entreprises qui ont reçu une quantité importante d’avis positif. De ce fait, il est très intéressant de collecter les avis de vos clients de manière continuelle. D’ailleurs, si vous n’avez pas encore collecté de retours client, c’est le moment de le faire. Il est important de connaître les attentes de vos clients pour pouvoir améliorer vos process, tout en identifiant les clients insatisfaits. Afin de ne pas laisser le doute s’installer chez l'internaute, mettez les avis clients en avant tout au long du parcours d’achat de manière stratégique, notamment dans le panier, sur le header ou encore le footer. Les avis clients agiront tels des signaux de confiance et conforteront l’acheteur dans ses choix.
Exploitez les avis négatifs
Ne supprimez surtout pas les avis négatifs, mais tirez-en profit. Certes, avoir des avis clients négatifs représente la hantise de tout e-commerçant, cependant, un site web qui n’affiche que des commentaires positifs va engendrer incontestablement de la méfiance chez l’internaute qui doutera de la véracité des témoignages. Optez pour la transparence et apportez systématiquement une réponse claire et détaillée en cas d’avis négatif, afin de rassurer le consommateur sur le fait qu’il obtiendra toujours une écoute et une solution en cas de problème. L’avis négatif représente une chance ultime de reconquérir un client, et le transformer en client satisfait.
Concentrez-vous sur l’UX
On pourrait penser que l’UX ne se résume qu’au design du site alors que cette discipline va bien au-delà, puisqu’elle s'intéresse de près à l’interaction entre l’utilisateur et la marque. L’objectif est de remédier aux éventuels problèmes et frustrations du client. 
En vous intéressant de près au comportement de l’utilisateur, vous leur garantirez la meilleure expérience qu’il soit. Une expérience d’achat, lorsqu’elle est bien optimisée, permettra d’éradiquer les éventuels points de frictions. Analysez le taux de rebond de vos 100 pages les plus consultées, afin d’apporter des améliorations grâce à des tests A/B millimétrés. Attardez-vous également sur les pages du parcours d'achat, pour étudier point par point quelles étapes génèrent le plus de fuite d'utilisateurs, ou encore scruter les temps de session les plus longs afin d'alléger au mieux chaque étape en réduisant le nombre de champs obligatoires de formulaires par exemple.
Pensez mobile first
La tendance mobile first n’a cessé de s’accentuer, portée par des utilisateurs de plus en plus équipés. Et en 2020, le mobile first, qui consiste à concevoir son site web avec comme priorité l'utilisateur mobile, ne doit plus être une option. En effet, l’utilisateur va se servir de son smartphone tout au long de son expérience d’achat. Il fera des recherches sur le produit en consultant les divers avis consommateurs. S’il se rend en magasin, il n’hésitera pas à rechercher un complément d’information sur le produit en question. Optimisez donc les recherches mobiles sur votre site et faites en sorte que le parcours client soit adapté à ce terminal.
Optimisez le temps de chargement de vos pages
La vitesse de chargement est un facteur décisif sur la performance de votre site. Comme nous l’avons dit plus haut, la première impression du visiteur doit être la bonne. D’ailleurs, d’après l’étude de KissMetrics, 79% des cyberacheteurs affirment ne pas retourner sur un site qui met trop de temps à charger. Si votre utilisateur se trouve face à une page qui met trop de temps à s’ouvrir, il finira par la quitter au profit d’un site marchand concurrent. De plus, un site dont les pages mettent du temps à charger peut impacter le référencement SEO de ce dernier. Alors veillez à ce que les images présentes sur votre site soient correctement compressées, et gardez à l’esprit que la lenteur d’un site entrainera une perte de conversion.
Protégez votre site et diversifiez vos solutions de paiement
Sécurisez votre site e-commerce 
88 % des acheteurs avouent ne pas faire confiance aux boutiques en ligne non sécurisées. Ce serait dommage que votre client rebrousse chemin alors qu’il est à un  clic de valider son panier parce qu’il doute de la crédibilité de votre boutique en ligne. Assurez-vous que celui-ci soit fluide et inspire confiance, et à minima d’utiliser un certificat SSL et le HTTPS pour afficher un cadenas dans le navigateur. Pour que vos clients se sentent en confiance à l’idée d’acheter sur votre site e-commerce, montrez-leur que leur sécurité est votre principale préoccupation, à travers des labels de sécurité comme le logo de votre banque par exemple.
Offrez un maximum d’options de paiement
En proposant divers moyens de paiement, vous êtes sûrs de satisfaire tous les clients dont les préférences peuvent se porter sur un mode de paiement plutôt qu’un autre. En général, la plupart des e-commerçants proposent la carte bancaire, mais certains clients souhaitent également opter pour des moyens plus traditionnels comme le chèque ou le virement, surtout lors d’un premier achat. Il est également important d’offrir des solutions de paiement offrant des garanties pour les consommateurs, comme PayPal par exemple.

En plus des points évoqués dans l’article, il reste encore de nombreux sujets que vous pouvez améliorer en e-commerce, notamment la partie logistique ou encore la fidélisation client dans le cadre d’un programme ambassadeur. De quoi planifier de nombreux projets pour développer vos ventes en 2020.