L'enceinte intelligente, cheval de Troie de la maison connectée

L'enceinte intelligente, cheval de Troie de la maison connectée Les propriétaires d'enceintes intelligentes ont plus de chances de posséder d'autres appareils connectés de l'habitat.

Les enceintes connectées comme l'Amazon Echo ou Google Home ont connu un franc succès à Noël. Faut-il y avoir le début d'une invasion de produits pour la maison connectée ? C'est ce que laisse penser une étude comScore portant sur les produits électroniques possédés par les ménages américains.

Lorsqu'ils possèdent une enceinte intelligente, ces derniers ont en effet plus de chances d'être détenteurs d'autres objets connectés. Les corrélations les plus courantes sont avec l'éclairage intelligent, 6,6 fois plus souvent possédé par les propriétaires d'enceintes connectées, les terminaux intelligents (3,3x) et les thermostats connectés (2,2x). Des liens assez logiques puisque ces enceintes que l'on commande par la voix permettent de régler l'éclairage, le thermostat et un certain nombre d'autres contrôles de la maison connectée.

Statista édite un portail d'études et de statistiques provenant de plus de 18 000 sources.
 

Et aussi

Annonces Google