Senseye s'installe en France pour séduire les industriels

Senseye s'installe en France pour séduire les industriels L'entreprise britannique, qui propose une solution de maintenance prédictive, ouvre un bureau à Paris et cible l'automobile, l'industrie lourde et la logistique de produits de grande consommation.

Senseye se lance en France pour proposer au marché ses solutions de maintenance prédictive à base d'intelligence artificielle. L'entreprise britannique, fondée en 2014, s'est spécialisée dans l'analyse des données des capteurs des machines industrielles pour détecter les signaux faibles annonciateurs de pannes, comme des changements dans les vibrations. 

L'IoT représente ainsi un enjeu important pour Senseye : "Les fabricants intègrent des capteurs connectés à leurs machines et les entreprises déploient des projets IoT à grande échelle. Mais ces dernières ne savent pas toujours comment traiter ces données. C'est à ce niveau que l'on intervient", explique Peter Livaudais, responsable de l'activité en Europe francophone.

Senseye a choisi de s'implanter cette année sur le marché continental, avec le Brexit en toile de fond. Après l'ouverture d'un bureau en Allemagne en début d'année, Senseye s'installe en France pour cibler l'industrie lourde, la logistique des produits de grande consommation et l'automobile. Nissan fait par exemple partie de leur vingtaine de clients dans le monde, Senseye compte équiper toutes ses usines pour prévoir la maintenance des millions d'actifs industriels, robots, convoyeurs ou utilities. "Pour travailler sur ces sujets de maintenance prédictive, il est nécessaire d'accompagner les équipes métiers dans leur langue. L'ouverture d'un bureau en France était ainsi indispensable", souligne Peter Livaudais.

L'un des objectifs de l'entreprise est également de renforcer l'accompagnement de Schneider Electric, son premier client français. "Le groupe, en plus de distribuer notre solution, l'a déployé dans son usine de Vaudreuil, qui figure parmi les neuf usines les plus avancées dans le monde selon le forum de Davos. C'est la preuve que l'industrie 4.0 est une réalité sur le territoire", se réjouit le responsable en France.

Le développement à l'international est d'autant plus important pour Senseye qu'elle estime la maintenance prédictive comme un sujet incontournable : "Selon l'Afim, l'association française des ingénieurs et responsables de maintenance, les pannes représentent un coût pour les entreprises de 22 milliards d'euros en France. Notre objectif, en ayant mis au point une solution scalable fournie en SaaS, est d'assurer un ROI en trois mois", déclare Peter Livaudais. L'entreprise est en cours de recrutement pour avoir une équipe d'une demi-douzaine de personnes en France. Le prochain objectif de Senseye sera de se développer aux Etats-Unis l'an prochain et en Asie en 2021.

Et aussi : 

Senseye s'installe en France pour séduire les industriels
Senseye s'installe en France pour séduire les industriels

Senseye se lance en France pour proposer au marché ses solutions de maintenance prédictive à base d'intelligence artificielle. L'entreprise britannique, fondée en 2014, s'est spécialisée dans l'analyse des données des capteurs des...