Pour prévenir plutôt que guérir, Luko met une dose d'IoT dans son offre d'assurance

Pour prévenir plutôt que guérir, Luko met une dose d'IoT dans son offre d'assurance Grâce à un capteur, le spécialiste de l'assurance habitation 100% en ligne permet désormais à ses utilisateurs de suivre la consommation d'électricité de leurs appareils électroménagers.

Moins d'un an après son lancement en mai 2018, Luko, spécialiste de l'assurance habitation 100% digitale, permet désormais à ses utilisateurs de suivre leur consommation d'électricité en temps réel et de connaître avec précision la consommation de leurs gros appareils électroménagers. L'analyse de ces données, accessibles à compter de ce mardi 30 avril depuis l'application mobile (iOS et Android), doit permettre de déceler d'éventuelles anomalies de consommation et d'anticiper les potentiels sinistres (incendies, panne de congélateur...). "Notre objectif premier est de protéger le foyer. Si l'on n'y parvient pas, l'assurance constitue la deuxième brique", explique Raphaël Vullierme, fondateur et CEO de la start-up parisienne.

Pour bénéficier de cette fonctionnalité, il suffira aux assurés intéressés de demander l'envoi, gratuit, du capteur développé par le néoassureur. La solution est testée depuis deux mois par 200 utilisateurs. "Il est essentiel de concevoir une offre conjointement avec les utilisateurs pour qu'elle entre dans les usages, affirme le dirigeant. Par exemple, les clients tenaient à avoir un résultat en euros et non en kilowattheures. Nous avons dû travailler sur ce point pour être sûrs de les satisfaire." Pour lui, c'est cette raison qui explique la faible part d'IoT en assurance : "Il n'y a pas, sur le marché, de solutions économiques et faciles à installer. Il est donc impossible pour les assureurs de trouver un modèle avec l'IoT. C'est pourquoi nous avons ainsi choisi de fabriquer notre propre solution".

"Les incendies, les dégâts des eaux et le vol représentent 85% des risques habitation"

La création de capteurs fait partie de l'histoire de Luko : une première offre, "Luko Home Guardian", avait été conçue à la création de l'entreprise, en 2016. Neuf personnes, sur les 20 employés de Luko, ont œuvré sur les technologies d'intelligence artificielle et sur le software pour mettre au point cette offre. "Nous avions travaillé spécifiquement pendant un an sur ce projet. Puis nous avons proposé des contrats d'assurance, en parallèle, l'année suivante, pour construire un modèle viable et obtenir les ressources nécessaires afin de résoudre les problèmes techniques de l'objet. Désormais, nous réunissions les deux mondes", raconte Raphaël Vullierme, qui enregistre 10 000 assurés.

Luko développe actuellement deux autres capteurs. Luko Door, le premier, est axé sur la détection des ouvertures, fermetures et verrouillages des portes. Son lancement est annoncé pour juin 2019. Le second est un capteur dédié au suivi de la consommation d'eau et est attendu pour la fin de l'année. "Les incendies, les dégâts des eaux et le vol représentent 85% des risques habitation", justifie Raphaël Vullierme. Si Luko a commencé par la mesure des consommations, c'est parce que le premier retour des assurés quant aux sinistres habitations concerne des pannes de congélateur ou des incendies dus à des plaques électriques allumées. "Avec nos capteurs, nous prévoyons une baisse de 30 à 40% de sinistres", estime le patron de Luko, qui se donne deux ans pour valider ces chiffres. L'application sera par ailleurs enrichie d'un service de coach énergétique pour diminuer sa consommation et d'un coffre-fort numérique permettant de stocker des photos d'objets de valeurs et des factures pour être remboursé plus vite à la suite d'un sinistre.

Et aussi : 

Pour prévenir plutôt que guérir, Luko met une dose d'IoT dans son offre d'assurance
Pour prévenir plutôt que guérir, Luko met une dose d'IoT dans son offre d'assurance

Moins d'un an après son lancement en mai 2018, Luko, spécialiste de l'assurance habitation 100% digitale, permet désormais à ses utilisateurs de suivre leur consommation d'électricité en temps réel et de connaître avec précision la...