Retrouver la confiance des collaborateurs

Yahoo redevient une entreprise attractive. © S. de P. yahoo

Finie la fuite des cerveaux. Désorientés pas les errements stratégiques du groupe, par son instabilité et par de multiples vagues de suppressions de postes (2000 sous la présidence de Carol Bartz de 2009 à 2011 ; 1400 sous celle de Scott Thompson en 2012), les collaborateurs n'avaient plus foi dans la "culture Yahoo". Mais depuis quelques mois le groupe est presque redevenu "sexy". Le nombre de candidatures a triplé au cours du dernier trimestre explique Marissa Mayer, et 14% des "nouveaux" engagés sont des anciens collaborateurs de Yahoo qui ont décidé de revenir au bercail, et d'investir dans l'avenir du groupe Internet.

Suggestions de contenus