Google veut lancer son propre réseau de fibre optique en Europe

Google veut lancer son propre réseau de fibre optique en Europe Après une expérimentation à Kansas City, Google a prévu de créer un réseau fibre optique sur le marché européen.

A l'occasion du colloque Nouveau Monde 2.0 organisé vendredi dernier par Eric Besson (lire l'article "Le premier conseil des ministres de l'Internet" du 21/10/2011), le vice président de Google, David Drummond, à confié à Eric Besson que Google étudie attentivement la possibilité d'expérimenter le projet Google Fiber en Europe, selon MarketWatch, sans préciser quels pays pourraient être concernés.

Arguant une vitesse de connexion 100 fois plus rapides que les autres opérateurs américains, à 1 gigabit par seconde, le projet Google Fiber est déjà en cours d'étude à Kansas City, où Google prévoit un déploiement pour le premier trimestre 2012, une fois qu'il aura reçu l'accord du conseil municipal. L'appel à projet avait attiré plus de 1 000 villes américaines en 2010 (lire l'article "Le projet Google Fiber attire les municipalités US", du 10/03/2010).

Et même si Google présente Google Fiber comme un simple test, cette annonce fait malgré tout plâner sur les opérateurs la crainte de voir un acteur aussi puissant marcher sur leurs plates bandes. D'autant que ces derniers traînent des pieds pour investir dans le déploiement du très haut débit. La Commission européenne évalue à 300 milliards de dollars le montant nécessaire pour connecter ses 500 millions de citoyens à plus de 30 mégabits par seconde d'ici à fin 2020.

Annonces Google