Sora, la moto 100% électrique qui va faire vrombir le monde

Sora, la moto 100% électrique qui va faire vrombir le monde Le constructeur canadien Lito Green Motion a commencé à produire en série sa bécane et espère la commercialiser sur tous les continents.

Sora signifie "ciel" en japonais. Et bientôt "jackpot" en québécois. Enfin, surtout pour Lito Green Motion, le petit constructeur qui s'apprête à produire et commercialiser une moto électrique haut de gamme. Basée à Longueuil, tout près de Montréal, l'entreprise vient tout juste d'arracher l'homologation au ministère des Transports canadien, au terme de quatre longues années de recherche et développement.

La Sora dispose d'une autonomie de 300 kilomètres.

En plus du marché local, Jean-Pierre Legris, le fondateur de Lito Green Motion, rêve de conquérir les Etats-Unis et l'Europe. Il ne s'en cache pas, il veut que la Sora soit à la moto ce que Tesla est à la voiture électrique : une référence haut de gamme. Certes, il place la barre très haute, mais il a des raisons d'y croire. Cet ancien ingénieur chez Peugeot-Citroën France et Honda Japon a truffé de technologies l'engin sur lequel il buche sans relâche depuis 2009.

La bête – à laquelle il ne faut pas plus de 4,5 secondes pour abattre le 0-100 km/h – est équipée d'un système qui lui permet de réutiliser l'énergie perdue pendant le freinage pour alimenter la batterie, composée de piles lithium-ion-polymère de 12 kWh.

Lito Green Motion espère vendre 80 unités en 2013.

Résultat : la Sora dispose d'une autonomie de 300 kilomètres pour un temps de recharge de 8 heures (sur une prise standard nord-américaine de 110 volts). Et que ceux qui craignent de tomber en rade si le monstre, capable d'atteindre une vitesse de pointe de 200 km/h, venait à ne plus avoir assez de jus se rassurent. Pour éviter la panne sèche, le constructeur a prévu un système qui permet à la moto intelligente d'adapter sa consommation énergétique à la distance qu'elle doit parcourir pour mener son pilote à bon port. Quitte à ne pas dépasser les 20 km/h s'il le faut.

Mais toutes ces technologies ont un prix. Il faudra débourser 41 000 dollars pour devenir l'heureux propriétaire d'une Sora (l'équivalent de 31 000 euros, loin du record de la moto la plus chère). Sans conteste, c'est un marché de niche que Jean-Pierre Legris a choisi d'investir, et à coup de deniers personnels s'il vous plaît. Pour lui, c'est donc quitte ou double.

D'autant que, comme tout véhicule électrique qui se respecte, la Sora est silencieuse, ce qui exclut de fait les bruits et vibrations chers aux inconditionnels de la Harley-Davidson et autres bikers invétérés. Pour l'heure, la production en série a commencé et Lito Green Motion a déjà enregistré plusieurs dizaines de commandes en provenance de concessionnaires européens. Le constructeur espère écouler 80 unités en 2013.

lito sora lito green motion
Le constructeur québécois a commencé à produire sa moto électrique en série. © Lito Green Motion

Autour du même sujet

Sora, la moto 100% électrique qui va faire vrombir le monde
Sora, la moto 100% électrique qui va faire vrombir le monde

Sora signifie "ciel" en japonais. Et bientôt "jackpot" en québécois. Enfin, surtout pour Lito Green Motion, le petit constructeur qui s'apprête à produire et commercialiser une moto électrique haut de gamme. Basée à Longueuil, tout près de...

Annonces Google