Innovations : ce que mijotent les ingénieurs de Peugeot et Citroën

Innovations : ce que mijotent les ingénieurs de Peugeot et Citroën Découvrez une poignée d'innovations technologiques bientôt disponibles sur les modèles fabriqués par le groupe PSA Peugeot Citroën.

Pour PSA Peugeot Citroën, cela ne fait aucun doute : la voiture de demain sera communicante ou ne sera pas. Car les conducteurs tiennent la performance technique pour acquise, assure-t-on chez le constructeur. Ce qu'ils veulent désormais, c'est passer un agréable moment à bord, ce qui suppose, entre autres, qu'ils aient accès aux services connectés. Sans que cela constitue une menace pour leur sécurité, bien évidemment. Le groupe français n'hésite pas à faire savoir que ses ingénieurs bûchent déjà sur la question et a présenté ce mercredi 6 novembre une série d'innovations technologiques, dont une poignée s'inviteront dans les premiers habitacles dès 2017. Le JDN était du voyage.

 

Plus rapide que le Wi-Fi, le LiFi

lifi
Pour transmettre des données en LiFi, une LED posée au plafonnier et un capteur intégré à la tablette suffisent. © PSA Peugeot Citroën

Non, le "LiFi" n'est pas le nouveau cocktail à la mode dans les bars les plus underground de la capitale, mais la contraction de Light Fidelity. Et qu'est-ce, au juste, que cette petite bébête ? Une alternative au Wi-Fi, actuellement testée par PSA Peugeot Citroën sur la nouvelle Peugeot 3008, sortie en septembre dernier. Développée par la start-up française Oledcomm, cette technologie permet de transmettre les données sans passer par les ondes magnétiques – sur lesquelles l'opprobre ne manquera pas d'être jeté si elles s'avèrent effectivement néfastes pour la santé. Des LED pour remplacer les ampoules des plafonniers, une tablette équipée d'un capteur qui reçoit et traduit le faisceau de lumière, et le tour est joué. Une idée lumineuse selon le constructeur, puisque cette solution, qu'il veut faiblement énergivore, offrirait un débit bien supérieur à celui du Wi-Fi.

 

Une bonne fée vous avertira lorsque votre vigilance décline

Le bâillement à gorge déployée, les yeux qui picotent, les membres engourdis... Autant de signes avant-coureurs de la somnolence, dont l'issue au volant s'avère parfois fatale. Surtout sur autoroute. PSA Peugeot Citroën espère équiper ses premiers véhicules dès 2017 d'une caméra qui, placée face au conducteur, permettra de détecter les symptômes de fatigue grâce à une double analyse de la fréquence du clignement des paupières et de la trajectoire de la voiture. Sur l'écran de bord, un signal visuel s'affichera tandis qu'un autre, sonore, retentira.

Une caméra analyse la fréquence à laquelle les paupières du conducteur clignent et le système l'alerte sur sa baisse de vigilance

Mais pourquoi se contenter de ces avertissements quand les sièges automobiles, que les équipementiers veulent désormais "intelligents", pourraient générer des vibrations qui réveilleraient le conducteur ? Parce que le constructeur risquerait de voir sa responsabilité engagée en cas de panne du système. Cette caméra pourrait également servir à mettre en route My Car – une application qui offre au conducteur la possibilité d'enregistrer ses réglages de conduite (playlist, position des rétroviseurs, température intérieure) et de les paramétrer de manière automatique – par reconnaissance faciale. Encore faut-il qu'il s'habitue à la présence de Big Brother dans l'habitacle. Le groupe a déposé le brevet de My Car l'an dernier et la technologie, activable par Bluetooth, devrait débarquer dans les premiers véhicules dès 2016.

 

Un adaptateur régulera automatiquement la vitesse de votre véhicule

La voiture décélère toute seule en fonction des panneaux de signalisation que les capteurs détectent sur le trajet

Il est des automobilistes qui décélèrent dès qu'ils devinent au loin un panneau de signalisation. D'autres écrasent la pédale de frein au dernier moment. A chacun ses petites manies au volant, mais il faut bien reconnaître que certaines sont plus énergivores que d'autres. Pour aider le conducteur à maîtriser la consommation de sa voiture, PSA Peugeot Citroën équipera bientôt ses véhicules d'un logiciel de gestion d'énergie. Développée avec plusieurs partenaires, dont l'équipementier automobile Bosch, la technologie OpEneR – pour Optimal Energy Consumption and Recovery (Consommation optimale et récupération d'énergie) – permettra aux automobilistes de réduire jusqu'à 15% leurs émissions de CO2. Un adaptateur régulera automatiquement la vitesse en fonction des changements (limitations de vitesse, entrées d'agglomération, virages...) que les capteurs embarqués lui permettront d'anticiper sur le trajet. Le système sera bientôt disponible pour tous les types de motorisation, mais le constructeur espère surtout que l'autonomie des véhicules hybrides et électriques s'en trouvera améliorée.

Annonces Google