Les Français de plus en plus confiants envers les banques en ligne

Les Français de plus en plus confiants envers les banques en ligne Selon une étude de Next Content, 53% des Français sont prêts à utiliser les services d'une banque en ligne s'ils doivent changer de banque. C'est 8 points de plus qu'il y a un an.

La loi sur la mobilité bancaire de 2017 n'a pas provoqué de raz-de-marée vers les banques en ligne. Cependant, l'idée d'ouvrir un compte chez ces acteurs uniquement sur le web fait son chemin chez les Français. Selon une étude de Next Content pour SAB et CGI réalisée en décembre 2017, 53% des Français se disent prêts à utiliser leurs services s'ils sont amenés à changer de banque. C'est huit points de plus en un an. Les jeunes actifs (25-34 ans) et les individus les plus aisés sont les plus enclins à sauter le pas.

53% des Français se disent prêts à utiliser les services d'une banque en ligne s’ils sont amenés à changer de banque. © Next Content

Le basculement vers une banque en ligne est en grande partie motivé par des choix financiers. 70% des Français apprécient que les frais bancaires et les commissions soient moins élevés que dans les banques traditionnelles. Pour 49% des Français, les offres promotionnelles proposées par les Boursorama & co sont très attractives. En général, ces acteurs proposent des primes de bienvenue aux alentours de 80 euros. En revanche, seulement 7% des Français opteraident pour la qualité des services mobiles proposés par les banques en ligne. En 2017, les banques traditionnelles ont beaucoup misé sur leurs applications mobiles à l'image ce BNP Paribas qui a accéléré sa stratégie "mobile first" initiée en 2016.

70% des Français apprécient que les frais bancaires et les commissions soient moins élevés que dans les banques traditionnelles. © Next Content

Les Français soulèvent aussi des points négatifs chez les banques en ligne. Ils restent très attachés à l'agence bancaire et surtout à leur conseiller référent. 54% des Français souhaitent avoir un conseiller référent qu'ils peuvent appeler ou rencontrer quand ils le souhaitent. Et 47% trouve plus rassurant d'avoir une agence en cas de problème. La question de la confiance reste importante même si par rapport à l'enquête précédente, ces idées perdent de l'importance. Le client intègre de plus en plus que la relation client avec son conseiller s'effectue désormais majoritairement à distance. En revanche, 20% n'ont pas confiance dans la solidité financière de ces banques, qui sont pourtant des filiales de banques traditionnelles.

13% des Français utilisent déjà uniquement leur smartphone pour leurs services bancaires. © Next Content

Parmi les Français prêts à ouvrir un compte dans une banque en ligne, une large majorité (78%) est tentée par une banque 100% mobile. 13% d'entre eux utilisent déjà uniquement leur smartphone pour leurs services bancaires. Les jeunes ne sont pas les seuls "mobile-ready". 10% des plus de 35 ans utilisent leur smartphone pour les services bancaires. 

54% des Français souhaitent avoir un conseiller référent qu'ils peuvent appeler ou rencontrer quand ils le souhaitent. © Next Content

Méthodologie : l'étude s'appuie sur les résultats d'une enquête en ligne réalisée au cours du mois de décembre 2017 auprès de 1 021 Français, représentatifs de la population connectée à Internet (suivant les critères d'âge, de sexe et de CSP).

Et aussi : 

Fintech / Néo-banque

Annonces Google