Havas lance une offre pour les entreprises de la blockchain

Havas lance une offre pour les entreprises de la blockchain L'agence de communication, en partenariat avec Blockchain Partner, accompagnera dans un premier temps les porteurs de projets d'ICO.

Un géant arrive au pays de la blockchain. Havas lance une offre internationale de communication dédiée aux entreprises de la blockchain en partenariat avec Blockchain Partner, qui accompagne les sociétés dans leur projets blockchain . Les deux partenaires s'appuieront sur AMO, le réseau international de la communication corporate et financière, très présent en Asie, un continent stratégique pour les crypto-monnaies et la blockchain. Baptisée Havas Blockchain, cette offre sera pilotée depuis la France par Fabien Aufrechter, consultant chez Havas Paris et une équipe dédiée. Dans un premier temps, Havas Blockchain se concentrera sur l'accompagnement d'initial coin offering (ICO), ces levées de fonds en crypto-monnaies, qui ont permis de collecter 5,6 milliards de dollars en 2017 selon l'agence Token Data. "Dans ce marché tellement concurrentiel, les ICO doivent maintenant viser des médias plus traditionnels pour toucher plus de monde, et notamment des investisseurs qui ne s'y connaissent pas en crypto-monnaies", estime Clément Jeanneau, cofondateur de Blockchain Partner.

Havas apportera aux porteurs de projet son expertise dans les relations presse et les relations publiques (institutionnels, pouvoirs publics…) en France et à l'international. Elle élaborera leurs stratégies de communication avec de l'engagement de communautés, du media trading, du social media… De son côté, Blockchain Partner, qui a déjà une offre d'accompagnement pour les ICO (ICO Mentor), s'occupera des parties business et technique des projets. "Nous aiderons les équipes à monter leur whitepaper (document de présentation, ndlr), à définir le rôle du token (ou jeton, ndlr), à développer le smart contract (un contrat programmé et exécuté automatiquement, ndlr) et à créer leur structure juridique. Avec la partie communication, nous fournissons donc un package 360 aux ICO", souligne Clément Jeanneau. 

Havas Blockchain accompagnera le projet français Talao, une plateforme décentralisée de mise en relation des freelances avec les grandes entreprises

Les deux entreprises n'ont pas déterminé le nombre de projets qu'elles accompagneront mais assurent que ce sera peu. "Le but n'est pas de faire de la quantité mais de la qualité", assure Fabien Aufrechter. La folie autour des ICO a attiré tout… et n'importe quoi. Havas et Blockchain Partner ont donc décidé d'établir une liste de critères. "Nous cherchons des ICO responsables. Nous prêterons beaucoup d'attention à la vision des projets, à leur business model, leur structure, leur white paper. Les équipes devront aussi être à plein temps sur leur projet", souligne Fabien Aufrechter. Le fameux visa recommandé par l'Autorité des marchés financiers (AMF), et qui pourrait être intégré dans la loi Pacte, sera également un critère important (si l'entreprise est française). 

L'agence devra trouver de nouvelles méthodes de communication. "Les codes ne sont pas les mêmes entre une ICO et une IPO. Dans le cadre de l'ICO, j'aime bien par exemple le bounty (une récompense payée en échange de l'accomplissement d'une tâche précise, ndlr) car elle permet d'engager sa communauté…", illustre Fabien Aufrechter.

Une rémunération en tokens

Autre gros changement pour Havas : la rémunération. L'agence de communication se fera payer une petite partie en tokens (les tokens émis, pas les montants levés). Le nombre de tokens reçus variera selon les clients. "C'est important de participer au risque. Cela montre qu'Havas s'engage dans les projets et cela participe à la réputation du business. Et la réputation est la clé des ICO", estime Fabien Aufrechter. Blockchain Partner, qui accepte déjà des tokens pour son programme d'accompagnement depuis plusieurs mois, le fera donc également pour cette offre.

Havas Blockchain a déjà un client. Les deux entreprises accompagnent le projet français Talao, une plateforme décentralisée qui mettra en relation les freelances avec les grandes entreprises. Le projet veut lever 60 millions de dollars au printemps 2018, ce qui serait la plus grande ICO française à ce jour. "Nous communiquons beaucoup sur le projet de Talao en Asie car les communautés de crypto-investisseurs et de freelances sont importantes là-bas", explique Fabien Aufrechter. Talao a récemment lancé son bounty. En cinq heures, 6 000 membres étaient présents sur les chaînes codées. "Pour nous c'est une révolution copernicienne de la communication", se réjouit Fabien Aufrechter. L'offre Havas Blockchain sera enrichie dans les prochaines semaines grâce à l'arrivée de nouveaux partenaires. 

Et aussi 

Annonces Google