Toujours sur le JDN

Suggestions de diaporamas

Méthodologie

Pour établir le classement des cabinets dans lesquels le montant des rémunérations rendues publiques est le plus élevé en 2013, le JDN a pris en compte plusieurs données : le traitement brut annuel que perçoit le ministre, la rémunération de ses collaborateurs ainsi que la dotation d'indemnités pour sujétions particulières (ISP) qu'il reçoit, une enveloppe que lui donne chaque année le cabinet du Premier ministre pour récompenser ses équipes.

En 2013, un budget de 26,5 millions d'euros a été alloué aux 38 ministres et ministres délégués du gouvernement Ayrault pour leur permettre de distribuer des primes à leurs collaborateurs (dont 20,5 millions d'euros destinés au seul entourage des 21 ministres de plein exercice).

Tous les ministres perçoivent le même traitement (à savoir 9 940,20 euros brut par mois depuis l'arrivée au pouvoir de François Hollande, dont l'une des premières actions à la tête de l'Etat a été d'abaisser de 30% sa rémunération et celle des ministres), sauf Jean-Marc Ayrault. La rémunération du Premier ministre s'aligne en effet sur celle du président de la République, c'est-à-dire, 14 910 euros brut par mois.

Seules les rémunérations des fonctionnaires détachés, des personnels recrutés sur contrat ou des personnels mis à disposition, contre espèces sonnantes et trébuchantes, par d'autres ministères ont été prises en compte pour réaliser ce dossier, celles des rémunérations des personnels mis à disposition gratuitement par un ministère et celles des personnels directement affectés à un cabinet par le ministère n'étant pas rendues publiques.

Pour aller plus loin

Le JDN a calculé les rémunérations moyennes des membres de cabinet recrutés sur contrat au sein des cabinets des 21 ministres de plein exercice sur la base des effectifs au 1er août 2013. Victorien Lurel, ministre des Outre-mer, est le seul à ne pas compter de contractuels parmi ses rangs.

Les ministres qui paient le mieux leurs contractuels
RangNom du ministreFonction au 1er août 2013Rémunération brute mensuelle (hors ISP)
Source : PLF 2014
1Arnaud Montebourgministre du Redressement productif10 406 €
2Pierre Moscoviciministre de l'Economie et des Finances9 302 €
3Geneviève Fiorasoministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche9 173 €
4Jean-Yves Le Drianministre de la Défense8 964 €
5Marylise Lebranchuministre de la Réforme de l'Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique8 898 €
6Jean-Marc AyraultPremier ministre8 794 €
7Philippe Martinministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie8 756 €
8Manuel Vallsministre de l'Intérieur8 610 €
9Najat Vallaud-Belkacemministre des Droits des femmes, porte-parole du Gouvernement8 468 €
10Michel Sapinministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social8 163 €
11Aurélie Filippettiministre de la Culture et de la Communication8 036 €
12Marisol Touraineministre des Affaires sociales et de la Santé7 882 €
13Vincent Peillonministre de l'Education nationale7 858 €
14Nicole Bricqministre du Commerce extérieur7 785 €
15Laurent Fabiusministre des Affaires étrangères7 518 €
16Sylvia Pinelministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme7 513 €
17Cécile Duflotministre de l'Egalité des territoires et du Logement6 598 €
18Christiane Taubiragarde des Sceaux, ministre de la Justice6 393 €
19Stéphane Le Follministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt6 018 €
20Valérie Fourneyronministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Education populaire et de la Vie associative5 822 €
Suggestions de contenus