Le déficit commercial victime des importations

Malgré un dollar historiquement faible, le déficit commercial des Etats-Unis n'a cessé de se creuser ces dernières années, établissant record sur record. L'explication : l'appétit des Américains pour les produits étrangers à bas prix. En dix ans, de 1997 à 2007, la valeur des importations américaines a ainsi augmenté de 122%, à 2.351 milliards de dollars l'an dernier. Dans le même temps, les exportations, elles, ont augmenté de 72% en volume.

Suggestions de contenus