L'épargne toujours privilégiée

Question posée : Compte tenu de la situation actuelle, les Français ont-ils intérêt à épargner, effectuer des achats importants, ni l'un ni l'autre ?

Les Français sont-ils tiraillés entre la faible rémunération de l'épargne et les opportunités du marché immobilier (sans compter la baisse des taux de crédit) ? Pas tellement. Il vaut mieux épargner, estiment 42,3% des personnes interrogées, un chiffre stable par rapport à notre précédente enquête. Autre chiffre stable : la part de ceux qui estiment qu'au contraire il vaut mieux effectuer des achat importants. Ils sont 16% dans ce cas là. Pour 37,7% des sondés, aucune solution n'est à privilégier.

Suggestions de contenus