Des enseignants plus disponibles pour leurs élèves

C'est un fait. Les enseignants publics du second degré passent plus de temps à enseigner en classe qu'il y a trois ans. Alors qu'en 2007 l'ensemble des profs consacraient en moyenne 84,6% de leur temps de travail à enseigner en classe, ils y passent désormais 85,5%.

C'est la fameuse "part du potentiel d'enseignement consacré à l'enseignement en classe", calculé avec le nombre d'heures d'enseignement effectivement dispensés par rapport au potentiel total des heures que peuvent effectuer les enseignants. L'objectif fixé par les parlementaires pour 2009 est ainsi dépassé d'un demi-point.

Suggestions de contenus