Devenir acteur de sa santé au quotidien

Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

Devenir acteur de sa santé au quotidien Lancée au CES de Las Vegas début 2018, l'application mobile La Poste eSanté propose au grand public de faire le saut vers le carnet digital. L'objectif ? Permettre au grand public de devenir acteur de son parcours de soins en embarquant ses propres données et en lui permettant de recevoir des alertes.

Intégré au sein d'une application mobile, ce nouveau carnet de santé digital se pose comme un véritable e-assistant du patient. Il lui permet de devenir acteur de son parcours de soins, et de centraliser l'historique de ses données de santé sous forme de graphiques, pour les consulter ensuite de manière simplifiée. Cette application, disponible sur Apple et Google store, peut être synchronisée avec des objets connectés de la personne (pèse-personne, thermomètre) ou fournis par un établissement hospitalier (spiromètre, tensiomètre).

Elle embarque également un carnet de vaccinations, qui comprend des alertes pour les rappels de vaccins, ainsi qu'un service de e-coaching personnalisé s'appuyant sur les données collectées depuis les objets connectés ou les données remplies par l'utilisateur (taux de cholestérol normal, IMC, etc.). Si un écart trop important est relevé dans les valeurs de références, l'utilisateur pourra choisir de recevoir une notification afin de l'informer en temps réel. Plusieurs partenariats visant à réaliser des tests cliniques ont été mis en œuvre avec des établissements hospitaliers, tels que l'IRCAD et l'IHU de Strasbourg, l'Institut Hartmann à Neuilly-sur-Seine et l'hôpital Bichat à Paris, afin que les applications développées par ces établissements puissent s'interconnecter à l'espace numérique santé de La Poste, permettant ainsi de développer un service digital et humain de suivi de post-hospitalisation à domicile.

L'assistant personnel qui centralise ses documents

© La Poste

Cette application se pose comme un complément interactif à Digiposte + Ma Santé, un autre service qui propose aux utilisateurs de centraliser la réception de leurs relevés de mutuelles et d'assurance maladie au sein d'une même plateforme mobile, dont l'accès est sécurisé. Les patients pourront également y glisser leurs contacts médicaux (praticiens, laboratoires réguliers) ainsi que leurs ordonnances. Disponible à la fois sur internet et sur mobile, il suffit à l'utilisateur de sélectionner le nom de l'organisme, et d'y entrer ses identifiants afin que celui-ci soit ajouté à son dossier. Le patient peut choisir de partager librement ses données avec les professionnels de santé, dans le cadre d'un suivi post-opératoire ou d'une pathologie chronique. Une version gratuite proposant cinq giga-octets de données stockées et cinq organismes collecteurs existe, ainsi qu'une formule premium sans limite de stockage.

© La Poste

Autre étape pour Le Groupe La Poste dans son ambition de simplifier l'accès et la pratique de la santé en France par le numérique : la signature d'un partenariat entre sa filiale Docapost et Elsan, le leader français des cliniques privées avec 2 millions de patients par an. La Poste souhaite ainsi aller plus loin et accélérer le déploiement, dans les territoires, de nouveaux services innovants et proposer des parcours simplifiés, digitalisés, personnalisés, au service d'une meilleure relation entre les patients et les professionnels de santé.

Annonces Google