Baromètre de l'emploi post-Covid : +75% de nouvelles offres depuis le 11 mai

Baromètre de l'emploi post-Covid : +75% de nouvelles offres depuis le 11 mai Le nombre de nouvelles annonces d'emploi publiées sur Leboncoin depuis le début du déconfinement a même doublé dans certains secteurs d'activité.

Une éclaircie à l'aube du mois d'août ? Possible, à en juger par les derniers chiffres du Baromètre de l'emploi post-Covid, que le JDN et Leboncoin ont publié chaque semaine cet été : la semaine du 20 juillet, le nombre de nouvelles offres d'emploi déposées sur le portail de petites annonces progresse de 57% par rapport à la même semaine l'année précédente. Un chiffre qui tranche par rapport à ceux enregistrés ces dernières semaines, marquées par un ralentissement de la hausse du nombre de nouvelles annonces par rapport à 2019.

Si l'on cumule le nombre de nouvelles offres d'emploi publiées sur Leboncoin depuis le 11 mai dernier, date de début du déconfinement en France, l'augmentation est de 75% par rapport aux mêmes semaines l'année précédente. Et la tendance est encore plus franche dans certains secteurs : +80% de nouvelles annonces dans l'industrie/environnement, +82% en BTP/construction, +95% dans l'immobilier, +99% dans l'hôtellerie/restauration. La banque/assurance/finance et les services publics/administrations affichent même des hausses à trois chiffres, avec respectivement +172% et +223% de nouvelles annonces mises en ligne depuis le 11 mai par rapport à la même période de 2019. Sans compter l'envolée de +1238% dans la catégorie médecine/santé, que notre partenaire attribue, pour rappel, "à l'initiative pour l'emploi avec le ministère du Travail ayant eu lieu le 20 mai", et qui explique aussi les chiffres relevés dans le secteur des services publics/administrations. A l'inverse, d'autres secteurs sont à la peine, notamment celui du textile/mode/luxe, avec -53% de nouvelles offres d'emploi déposées depuis le 11 mai par rapport à la même période l'an dernier.

Au niveau local (1), les disparités repérées les semaines précédentes persistent. Les départements ruraux, fortement impactés par la chute du nombre d'annonces pendant le confinement (2), restent en tête des territoires où le nombre de nouvelles offres d'emploi déposées en cumul depuis le 11 mai augmente le plus par rapport à 2019. Globalement, la tendance à la hausse du nombre de nouvelles annonces mises en ligne est plus marquée dans le Sud de la France que dans le Nord. Passez votre souris sur un département pour afficher les chiffres qui le concernent.

Les semaines passent mais Paris reste le seul département où le nombre d'offres d'emploi, en cumul depuis le 11 mai toujours, est inférieur à celui enregistré l'année dernière à la même époque (-14%). Le graphique ci-dessous détaille l'évolution du nombre de nouvelles offres d'emploi mises en ligne par semaine à Paris par rapport à la même semaine l'année précédente.

  1. Les données pour la Corse et les départements d'Outre-mer ne sont pas communiquées en raison du faible volume d'annonces déposées sur le site dans ces territoires
  2. -65% d'annonces déposées entre le 11 mai et le 10 juin par rapport au nombre d'annonces déposées les 8 semaines précédentes pour la Nièvre et la Creuse