Posez votre voix

Ne lisez pas vos notes d'une voix monocorde. © Paty Wingrove - Fotolia.com

Articulez correctement et, si nécessaire, employez les bonnes vieilles recettes : entraînez-vous à prononcer vos phrases avec un crayon entre les dents ! "Celui qui bougonne perd immédiatement son auditoire en route", prévient Pascal Créhange. Celui qui endort aussi. La voix doit être naturelle et vivante. Ni monotone, au risque d'assoupir tout le monde, ni trop aiguë, au risque d'agacer les oreilles de votre public.

Moduler le ton de sa voix permet de renforcer le propos, de mettre l'accent sur certain passage et de relancer l'attention. Le débit ne doit être ni trop lent, ni trop rapide mais les changements de rythme aident à vivifier le propos.

Suggestions de contenus