Quelques tips pour bien manager sa marque employeur

La marque employeur, c’est un peu comme la fameuse potion magique du druide Panoramix qui permet de donner une force colossale. Tout le monde en parle et tente de la reproduire, mais personne n'y parvient vraiment. Alors attention à l'indigestion.

Ahhh la marque employeur,vaste sujet ! C’est un peu comme la fameuse potion magique du druide Panoramix qui permet de donner une force colossale aux villageois gaulois : "Tout le monde en parle et tente de la reproduire mais personne n’y parvient réellement, alors attention à l’indigestion"

Pour la petite histoire et afin de vous donner un peu de contexte, cette pratique, très tendance à l’heure actuelle, a fait son apparition aux Etats-Unis dans les années 90 au cours d’une conférence sur le management. Cette dernière arrivera en France vers la fin des années 90. L’objectif étant "d’appliquer les techniques du management de marque au management des Ressources Humaines". Autrement dit, appliquer les principes de la communication et du marketing afin d’attirer et fidéliser les talents, tout en donnant une image dynamique, positive et tendance de son entreprise. Et oui, si l’on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre, sachez que l’on n’attire et on ne fidélise pas non plus les talents uniquement grâce à des jobboards très coûteux et des comités d’entreprise titanesques ! Ce temps est révolu !

Il faut bien comprendre que travailler sa marque employeur, ce n’est pas simplement communiquer sur les réseaux sociaux et mettre des photos du dernier barbecue de votre société afin de montrer aux candidats que votre CEO partage ses chipos ainsi que ses merguez avec ses collaborateurs… Non non non, c’est bien plus que ça, c’est un état d’esprit et une culture. Pour avoir été responsable RH d’une société dont la majeure partie du management est implantée aux Etats-Unis, je dois reconnaître que de prime abord cela peut paraître un peu "too much", mais figurez-vous que cela fonctionne très bien ! Je pense très sincèrement que nous avons beaucoup à apprendre de la manière dont les américains gèrent leur marque employeur car ils ont cette capacité à démocratiser et moderniser les RH dans le but de créer une réelle culture d’entreprise et ainsi développer l’attractivité de leur société.

Aussi, je préconise d’articuler votre marque employeur autour de 4 axes :

- L’attractivité : la capacité à mettre en œuvre une politique de recrutement efficace et attirante ;

- La réputation : la façon dont le candidat à un poste perçoit l’entreprise ;

- L’engagement des salariés : la motivation des salariés dans l’entreprise ;

- La différenciation : les éléments qui permettent de différencier l’entreprise de ses concurrents.

Nous bénéficions tous à ce jour des mêmes outils de recrutement et postons tous nos annonces sur les mêmes jobboards, réseaux sociaux. Par ailleurs, les profils et plus particulièrement ceux issus du numériques, sont très sollicités. Il faut donc être capable de penser et d’agir différemment en les attirant autrement. Oubliez donc les sempiternels "nos locaux sont ultra design, nous avons un baby-foot, nous bénéficions d’une mutuelle très attractive et attribuons des tickets restaurant…", tout le monde propose cela. Ce que recherche les talents, c’est autre chose. Ils recherchent une expérience qui les fera grandir, une aventure au sein de laquelle ils se sentiront contributifs. Le fait de communiquer régulièrement dans les médias ainsi que sur les réseaux sociaux sur l’actualité de l’entreprise, ses ambitions, ses objectifs, sa vision ainsi que ses valeurs, est donc un élément important. Attention, il ne s’agit pas de surenchérir et de sur vendre sa société, au contraire, il faut être transparent. En effet, les candidats disposent à ce jour de multitudes d’outils tels que Glassdoor notamment, leur permettant de visualiser les évaluations faites par les collaborateurs en poste. La réputation de son entreprise est donc un facteur important à mesurer et prendre en compte lorsque l’on souhaite travailler sa marque employeur et demeurer attractif.

Vos collaborateurs sont ainsi les mieux placés pour vous donner la température. N’hésitez pas à les solliciter fréquemment via des études de satisfaction anonymisées afin de recueillir leur opinion quant à leur cadre de travail, leur rôle, leur niveau de motivation, de compréhension de la vision ainsi que des objectifs de votre société, leur niveau de confiance dans le leadership ainsi que le management, leur niveau de compréhension et d’adhésion aux objectifs fixés, aux valeurs. Cela permettra de leur montrer que leur avis compte et que vous vous placez dans une démarche d’amélioration continue.

Par ailleurs, n’hésitez pas à engager vos collaborateurs en leur demandant d’être vos propres ambassadeurs. Jouez la transparence en leur demandant de vous évaluer publiquement (via Glassdoor par exemple), d’expliquer pourquoi ils vous ont rejoint, de présenter leur rôle, de parler de leur quotidien et de partager, relayer les informations, événements relatifs à votre entreprise. Pour générer de l’engouement quant à votre société, il faut créer une histoire autour de cette dernière afin de permettre aux candidats de s’y projeter et de s’y identifier. Au sein d’Influans et ce en collaboration avec notre responsable marketing, nous avons récemment mis en place la diffusion de portraits chinois de l’ensemble des collaborateurs, afin qu’ils présentent leurs fonctions, ce qui les anime et pourquoi ils ont choisi de nous rejoindre.

Attention, amis RH, ne vous embarquez pas seuls dans cette aventure ! Pour créer une réelle dynamique autour de la mise en avant de votre marque employeur, il est important d’impliquer votre management ainsi que votre département marketing-communication afin qu’ils vous guident et vous aident à porter votre projet !

N’hésitez pas non plus à proposer aux candidats avec lesquels vous êtes en processus de recrutement, de s’entretenir avec vos collaborateurs afin de leur permettre de prendre le pouls. Cela témoignera d’une part d’une grande transparence mais également d’une grande confiance envers vos collaborateurs, ce qui est un élément non négligeable dans le cadre de leur fidélisation.

Et puisque l’on parle de confiance, mettez en avant le degré d’autonomie dont disposent vos collaborateurs dans le management de leurs fonctions et temps de travail. Offrez-leur également la possibilité de télétravailler ponctuellement. Je dis bien ponctuellement car il est important que vos collaborateurs conservent un lien régulier avec leur entreprise, collègues, managers.

Bref vous l’aurez compris, travailler sa marque employeur, ce n’est pas simplement tweeter une photo de votre dernière soirée fromages et cotillons avec vos collègues, c’est un processus qui nécessite d’engager avec vous toute votre société et dont l’une des clés de la réussite est avant tout la transparence et la communication vis-à-vis de vos collaborateurs .

Annonces Google