Pour une déclaration d'indépendance numérique

Plus tôt ce mois-ci, j'ai prononcé un discours au Web Summit sur l'importance de reprendre le contrôle de votre identité numérique, afin qu'ensemble nous puissions bâtir un meilleur Internet.

La vie numérique est risquée et compliquée

En ce qui concerne notre vie numérique, cette année a été extraordinaire, non seulement par le nombre des piratages et des atteintes à la protection des données, mais aussi par l'ampleur de la perte de confiance entre Internet et le monde qui en dépend. En quelques mois seulement, les trois plus grandes sociétés du web - Facebook, Google et Amazon - ont toutes annoncé qu'elles avaient été piratées.

Comme je l'ai expliqué dans mon discours au Web Summit, notre confiance dans Internet s'est érodée. Nos données et informations sont de moins en moins sécurisées, les transactions en ligne sont loin d'être transparentes et la légitimité de l'information est remise en question. Au lieu d'être un outil qui permet d'établir des relations enrichissantes, de partager des connaissances et des grandes idées, Internet est devenu une source de frustration et parfois même de peur.

La racine du problème est l'identité numérique

Bien que la question soit complexe, le problème central est clair : l'identité numérique. Les données personnelles que vous stockez et partagez en ligne lorsque vous vous connectez à un compte ou faites un achat est hors de notre contrôle. Nous avons trop de comptes à retenir et nous avons recours au même mot de passe partout pour nous faciliter la vie. Pour faire une analogie, c'est l'équivalent numérique de faire 200 copies de la clé de votre maison et d'en donner une à chaque livreur que vous rencontrez. Mais, bien sûr, vous ne feriez jamais cela, parce que cela n'a pas de sens et que c'est intrinsèquement dangereux. Pourtant, c'est ce que font la plupart d'entre nous dans le monde numérique, lorsque nous réutilisons les mêmes mots de passe.

La solution commence avec chacun d'entre nous

Alors, comment résoudre un problème aussi répandu ? Cela commence par une prise de conscience de chacun d'entre nous. Internet n'appartient à personne, il appartient à tout le monde. Et cela crée un défi unique lorsqu'il s'agit de résoudre ces problèmes. Les gouvernements peuvent avoir un impact positif sur la réglementation, comme l'UE l'a fait avec le RGPD. Les géants technologiques comme Google, Facebook, Amazon et d'autres doivent également faire leur part. Mais leurs tentatives de centralisation de l'identité numérique ont déjà échoué. Et pour cette raison, nous savons que la réponse à l'édification d'un monde numérique meilleur est de donner aux gens - à nous tous - les moyens de reprendre le contrôle de notre propre identité numérique en gardant nos données personnelles entre nos mains et celles de personne d'autre. Ce n'est qu'alors que nous pourrons vivre dans un monde numérique sûr et utiliser à nouveau Internet pour le bien qui nous est destiné.

Autour du même sujet

Pour une déclaration d'indépendance numérique
Pour une déclaration d'indépendance numérique

La vie numérique est risquée et compliquée En ce qui concerne notre vie numérique, cette année a été extraordinaire, non seulement par le nombre des piratages et des atteintes à la protection des données, mais aussi par l'ampleur de la perte de...