L'égalité de salaires homme-femme

Les entreprises devront rendre publics des indicateurs sur leurs écarts de salaire homme-femme. © s4svisuals - 123RF
Dès le 1er mars, les entreprises de plus de 1 000 salariés devront rendre publics sur leur site Internet cinq indicateurs sur les écarts de salaires hommes-femmes en leur sein. Ces indicateurs concernent les écarts de salaires au même poste et au même âge, les augmentations et les promotions obtenues par les femmes, la part des salariées augmentées après un congé maternité ainsi que le nombre de femmes parmi les plus hautes rémunérations. Le 1er septembre, cette obligation sera étendue aux entreprises de plus de 250 salariés. Les entreprises avec des scores trop faibles devront mettre en place des mesures de correction sous peine de sanctions financières.
 
Suggestions de contenus