Yaëlle Leben (Cisco France) "En vidéo, l'entretien d'embauche se fait plus rapidement et coûte moins cher"

Yaëlle Leben, DRH de Cisco France, explique comment l'entreprise a utilisé ses propres outils de vidéoconférence pour transformer ses entretiens d'évaluation et son processus de recrutement.

Cisco est notamment connu pour l'outil de conférence WebEx. Vous l'utilisez d'ailleurs pour l'évaluation de vos propres salariés en France (plus de 700). Comment cela se passe-t-il ?

Yaëlle Leben, DRH de Cisco France. © Cisco

Il y a deux ans, Cisco France a décidé de ne plus faire d'entretiens de performance. Mais il nous fallait quand même remplir nos obligations légales (Les collaborateurs de Cisco France sont principalement des cadres au forfait jours, l'employeur a pour obligation de vérifier l'équilibre de la charge de travail du salarié, ndlr). Nous avons alors lancé un hackathon avec une quinzaine de collaborateurs, managers et représentants du personnel pour concevoir une solution. Pour nos entretiens, le salarié crée un espace de discussion avec WebEx Teams où il peut échanger des documents avec son manager sur son développement personnel ainsi que sur l'équilibre entre sa vie privée et sa vie professionnelle. Le salarié et le manager peuvent aussi inviter un responsable des ressources humaines. Nous avons plus de 200 managers à l'étranger donc l'entretien physique n'est pas toujours possible.  

Ce qui vous a aussi permis de parler de votre expérience à vos clients pour promouvoir vos outils...

Oui. C'est un cas d'usage, nous pouvons alors illustrer les capacités de nos solutions à travers un exemple. Cela me permet d'en parler à d'autres DRH.

Vous intégrez aussi un bot dans ces échanges.  Comment celui-ci vous a-t-il permis de renouveler l'entretien de performance classique ?

Le bot va accompagner le salarié et le manager lors des échanges, il va dire quelles formations sont offertes, si un mentor est disponible pour le collaborateur. Ce bot est complémentaire avec un autre outil de nos RH, qui lui permet de faire passer des questionnaires conçus par des psychologues et va partager ses résultats entre le salarié et le manager. Cette plateforme indique essentiellement des messages positifs au collaborateur après avoir identifié ses forces. Par exemple, mon profil est pioneer, c'est-à-dire que j'aime défricher les choses. L'outil va alors me suggérer des domaines que je peux défricher dans mon travail. En entretien de performance classique, on va se contenter de dire ce qui va et ce qui ne va pas. Nous avons considéré que ce n'était pas nécessaire et qu'il fallait insister sur les qualités des salariés.

"Le bot va accompagner le salarié et le manager lors de l'entretien annuel"

Cisco promeut le télétravail en interne, grâce justement aux outils de collaboration à distance. Y-a-t-il eu des réticences du management intermédiaire ou des collaborateurs ?

Cisco a toujours été très volontaire dans ce domaine, et bien avant les ordonnances Macron. Nous l'avons mis en place dès 2013, sans réticences en interne. Les salariés peuvent travailler de n'importe où, la présence physique n'est pas contractualisée mais s'ils veulent effectuer 4 jours ou plus par semaine en télétravail, ils doivent signer un avenant à leur contrat car ils sont alors en flexibilité.

Et tous les salariés profitent de ces opportunités ? Y-a-t-il des différences entre les différentes filiales du groupe Cisco dans le monde ?

Seuls 20% des salariés en France ont signé un tel avenant. Dans toute la zone EMEA, Cisco France reste le pays avec le plus fort taux de badgage pour accéder au bâtiment. La France reste un pays où on est attaché au fait de voir ses collègues.

"Seuls 20% des salariés en France ont signé un avenant pour le télétravail".

Pour le recrutement, vous utilisez aussi vos propres outils vidéo ? Quels sont les avantages ?

Les équipes de recrutement ne sont pas toutes basées en France. Le 1er rendez-vous va se faire via WebEx. Grâce à la vidéo, l'entretien peut se faire plus rapidement et il coûte moins cher sachant que le recruteur n'a pas à se déplacer. Nos outils permettent aussi de partager les CV. L'autre avantage est en matière de diversité. Chez Cisco, nous avons une diversity acquisition team. Nous allons chercher des recruteurs différents qui peuvent se retrouver partout dans le monde. Par exemple, nous pouvons convier un manager japonais qui possède une autre culture. Mais au final, si le poste et le manager concerné sont en France, il y aura un entretien physique.

Et aussi

Autour du même sujet

"En vidéo, l'entretien d'embauche se fait plus rapidement et coûte moins cher"
"En vidéo, l'entretien d'embauche se fait plus rapidement et coûte moins cher"

Cisco est notamment connu pour l'outil de conférence WebEx. Vous l'utilisez d'ailleurs pour l'évaluation de vos propres salariés en France (plus de 700). Comment cela se passe-t-il ? Yaëlle Leben, DRH de Cisco France. © Cisco ...