France: + 9,6 %

Avec une progression des salaires réels de près de 10 % en neuf ans, soit 1 % de plus par an, la France se trouve sous la moyenne des pays de l'Union à 15 (13,8 %). Elle dépasse néanmoins nombre de ses plus proches partenaires, comme l'Allemagne mais aussi l'Espagne, l'Italie ou la Belgique. Une modération salariale à mettre en parallèle avec la timide baisse du chômage dans l'Hexagone sur cette période (- 0,7 point). Selon Eurostat, les salaires bruts s'établissaient en 2005 à quelque 30 500 euros annuels, loin des pays leaders en la matière (Danemark, Royaume-Uni ou Luxembourg), qui dépassent les 40 000.
Suggestions de contenus