La 3G arrive en bout de course

RIM assure que les réseaux 3G sont proches de la saturation dans certaines grandes villes d'Amérique du Nord. Cette déclaration, effectuée au cours de l'évènement de Barcelone, permet certes à RIM de mettre en avant sa gamme de produits, moins gourmands en bande passante que ceux de ses concurrents directs, à commencer par l'iPhone d'Apple.

Mais ce constat est aussi l'occasion de se pencher sur la future norme de communication pour mobiles, la 4G, dont la démocratisation est annoncée d'ici deux ans.

Suggestions de contenus