Julio Avalos (GitHub) "Microsoft nous laisse opérer aussi indépendamment que possible"

Le chief strategy officer du réseau social de développeurs détaille sa stratégie pour 2019, à l'heure où sa société est rachetée par le géant américain du logiciel.

JDN. Quel est l'objectif de l'acquisition de GitHub par Microsoft ?

Julio Avalos. Ce rachat va nous permettre d'accélérer nos initiatives pro-développeurs et pro-open source. En effet, nous n'aurions jamais accepté cette acquisition si nous avions des doutes sur les intentions de Microsoft, notamment en ce qui concerne notre implication dans le domaine open source et plus généralement si cela avait remis en cause nos initiatives et nos engagements vis-à-vis de notre communauté de près de 31 millions de développeurs.

Julio Avalos est chief strategy officer de GitHub. © GitHub

Cette opération a malgré tout fait grincer des dents une partie de votre communauté. Comment les rassurez-vous ?

D'une manière générale, nos actions compteront plus que nos mots. Il faut aussi dire que Microsoft s'est radicalement transformé ces dernières années sous l'impulsion de son nouveau CEO. L'entreprise est notamment devenue le premier contributeur au monde dans le domaine de l'open source. Microsoft est donc revenu à ses origines en redevenant une entreprise centrée sur les développeurs. D'ailleurs, Bill Gates lui-même était un programmeur. Lorsque Chris Wenstrath (ex-CEO de GitHub, ndlr) et moi avons rencontré les équipes dirigeantes de Microsoft, nous avons aussi discuté de l'importance du rôle de l'humain et de l'empathie dans l'entreprise. Tous ces éléments ont été déterminants dans notre choix.

Aviez-vous reçu d'autres propositions de rachat ?

GitHub a toujours suscité l'intérêt d'un certain nombre de sociétés. Mais pour nous, il  ne s'agissait pas d'un choix uniquement d'ordre financier : il fallait aussi que cette décision ait du sens d'un point de vue stratégique, idéologique mais aussi culturel. Et Microsoft était le meilleur choix pour GitHub. Lorsqu'une entreprise choisit l'option d'entrer en bourse, bien souvent elle se retrouve dans une situation où elle doit faire certaines concessions pour satisfaire les analystes de Wall Street au lieu de prendre des décisions qui sont les meilleures pour son écosystème et sa communauté. Cette acquisition par Microsoft nous donne un niveau d'indépendance qui nous permet de poursuivre dans la direction que nous nous sommes fixés.

Quelles sont les intégrations envisagées avec les produits Microsoft ? Allez-vous par exemple imposer l'utilisation d'Azure, le cloud de Microsoft ?

Non, une telle décision ne serait pas bonne pour notre communauté de développeurs ! Microsoft a fait part de sa volonté de laisser autant d'indépendance que possible à GitHub. Et même lorsqu'il existera des opportunités d'intégrations possibles, nous nous montrerons prudents car nous voulons éviter toute confusion.

Quel est le business model de GitHub ?

Nos revenus sont tirés à la fois de GitHub.com, notre offre payante d'origine (l'utilisation de GitHub est gratuite pour les dépôts de codes publics et devient payante pour les dépôts privés, ndlr) , ainsi que de notre offre GitHub Enterprise. Elle propose des fonctionnalités adaptées aux entreprises, allant de la PME à la multinationale, en leur permettant notamment d'utiliser leurs propres serveurs.

"Nous comptons près de 2,1 millions d'entreprises utilisatrices"

Cette seconde source de revenus compte aujourd'hui pour plus de la moitié de notre chiffre d'affaires. Enfin, nous générons également des revenus grâce à notre marketplace, où nous commercialisons différents outils de développement.

L'entreprise est-elle rentable ? Quelles potentielles nouvelles sources de chiffre d'affaires envisagez-vous ?

La seule chose que je peux dire est qu'au cours des dernières années nous avons connu des périodes de rentabilité et d'autres pendant lesquelles nous avons fait le choix d'investir dans différents projets, ce qui a pu peser sur notre rentabilité. D'une manière générale, nous sommes concentrés sur le développement de notre offre Enterprise et sur notre expansion à l'international. En effet, les ventes réalisées à l'étranger comptent pour moins de la moitié de nos revenus alors que notre trafic provient à 80% de l'extérieur des US. C'est donc quelque chose que nous devons équilibrer. Aujourd'hui, ce sont déjà près de 2,1 millions d'entreprises qui utilisent GitHub.

GitHub est une plateforme incontournable dans le domaine du logiciel libre. Pensez-vous qu'à terme toutes les entreprises adopteront une démarche open source ?

J'en suis convaincu. Lorsque je rencontre des managers et chefs d'entreprises qui ne comprennent pas l'open source, je leur demande pourquoi leurs entreprises continuent de dépenser des millions de dollars pour créer quelque chose qui n'est pourtant pas dans leur cœur de métier alors même que quelqu'un d'autre l'a probablement déjà créé et mis en ligne sur GitHub. Les entreprises associent généralement le terme open source à l'impact social qu'il sous-entend au lieu de penser à ses bénéfices. Mon sentiment est que beaucoup d'entreprises vont se mettre à l'open source parce que cela fait sens pour leur business.

Cette évolution des mentalités face à l'open source touchera donc même les sociétés qui ne sont pas issues du secteur du numérique ?

Oui et nous le constatons déjà. Prenons l'exemple du secteur législatif : pourquoi, en tant que client, continueriez-vous de payer des cabinets d'avocats pour rédiger des documents qui ont déjà été créés pour d'autres ? Il serait plus logique de payer un expert afin qu'il adapte ces documents à votre propre situation. Dans ce secteur dit de la connaissance, le travail est souvent répétitif puisqu'il s'agit de rédiger les mêmes documents encore et encore. L'open source peut changer la donne. Documents légaux, contrats, morceaux de musique, etc. Tout peut être "open sourcé".

Comment voyez-vous GitHub évoluer au cours de ces cinq prochaines années ?

"Près de la moitié de nos nouveaux utilisateurs ne se définissent pas comme des développeurs"

L'une de nos études interne a révélé que près de la moitié des utilisateurs qui s'inscrivent sur GitHub aujourd'hui ne se définissent pas comme des développeurs. Il s'agit par exemple d'étudiants ou bien de personnes en phase d'apprentissage de la programmation. Pourtant, notre plateforme n'a initialement pas été conçue pour eux.  En effet, nous pensions au départ que notre cible serait forcément des développeurs disposant d'un certain niveau en programmation et contribuant à des projets open source.

Il nous faut désormais prendre en compte ces nouvelles catégories d'utilisateurs en leur proposant du contenu adapté. Que ce soit pour trouver un Bootcamp de développeurs ou pour apprendre la programmation, GitHub devra répondre à leurs besoins dans les prochaines années. Il ne s'agira de créer forcément ces services nous-mêmes mais pourquoi pas de les proposer à travers différentes intégrations avec des plateformes tierces.

Julio Avalos est le chief strategy officer de GitHub. Il rejoint la société en 2015 en tant que chief business officer puis occupe le  poste de general counselor. Il a été auparavant conseiller chez Yelp pendant près de deux ans. Avant cela, Julio Avalos avait été avocat pendant quatre ans. Il est diplômé de la Columbia University School of Law. 

A lire aussi

Annonces Google