Des dépenses rarement jugées efficaces

Au-delà des montants dépensés, Le Cercle a posé à son panel une question qualitative portant sur la pertinence des dépenses.

Premier fait saillant : plus de 4 répondants sur 10 jugent les dépenses de fonctionnement en sécurité ni suffisantes ni efficaces. Les trois quarts des répondants ne les jugent pas efficaces.

Parmi les interprétations possibles, l'étude avance que ses réponses
montrent l'insatisfaction de l'ampleur des moyens mis à disposition. Elle estime aussi qu'il s'agit là "d'une façon de se dédouaner".

Suggestions de contenus