Pingdom, pour le monitoring des sites web

Pingdom remonte des anomalies, des alertes et livre des pistes d'amélioration pour éviter qu'un problème ne se reproduise. © Capture JDN
Un site web qui "tombe", c'est potentiellement du chiffre d'affaires en moins ou tout du moins l'image de la société éditrice qui se retrouve écornée. Autant le savoir au plus vite. C'est ce que propose Pingdom qui, via un réseau de 60 serveurs sondes, teste les performances d'un site web en conditions réelles. Se mettant à la place d'un internaute, la plateforme détermine la vitesse de chargement d'une page web en fonction du pays d'origine mais aussi du navigateur et du terminal utilisés. Après 14 jours d'essai gratuit, le service est proposé de 11,95 à 374 euros par mois, en fonction du nombre de points de contrôle, d'alertes SMS, d'utilisateurs simulés. 
Suggestions de contenus