Google I/O : toutes les annonces, entre IA, smartphone à prix cassé et domotique

Google I/O : toutes les annonces, entre IA, smartphone à prix cassé et domotique Réalité virtuelle, Assistant plus rapide, sécurité, Android Q et encore bien d'autres démonstrations ont impressionné les développeurs lors de la keynote d'ouverture destinée dans le grand amphithéâtre de Mountain View.

[Mis à jour le 07/05/2019 à 21h15] : Lors de la keynote d'ouverture de Google I/O le 7 mai, plusieurs démonstrations et annonces ont agrémenté la présentation de son PDG, Sundar Pichai. De nouveaux devices ont été annoncés pour renforcer l'offre de domotique de Google Home et des informations très précises ont été données sur les évolutions du search, le service Google Assistant, les nouveaux smartphones Pixel 3a et Pixel 3a XL et sur Android Q. 

De nouvelles applications dans le search

Les résultats s'enrichissent désormais de vues en 3D et en réalité virtuelle. Il est possible, comme les développeurs l'ont vu pendant la keynote, de voir un requin nager devant soi sur la scène de l'amphithéâtre de Shoreline à travers son écran de smartphone, ou d'intégrer un objet dans son salon avant de l'acheter. Google Lens devrait aussi avoir des applications beaucoup plus larges, notamment en lien avec Google My Business, pour trouver les plats les plus populaires d'un restaurant en croisant la photo de son menu et les commentaires laissés par les utilisateurs dans leurs avis. Un service de lecture et traduction en temps réel a également été présenté, déjà disponible en douze langages. 

Google Assistant toujours plus connecté

Après la démonstration spectaculaire de Duplex l'année dernière, Sundar Pichai a présenté les nouvelles évolutions de ce service de Google. Cette fois-ci, l'objectif est de relier Assistant à toutes les fonctionnalités de l'appareil (Maps, Gmail, Agenda, etc). Les développeurs ont d'abord assisté aux progrès de l'assistant vocal en termes de rapidité. Il est possible de passer d'une fonctionnalité à l'autre dix fois plus vite qu'auparavant. Ensuite, ce sont ses aptitudes à réaliser des tâches complexes qui ont été mises en avant : désormais, Google Assistant peut, sur simple commande, "réserver une voiture de location pour mon prochain voyage à Atlanta", tout en laissant à l'utilisateur le contrôle à chaque étape du processus (choix du véhicule, paiement, etc). Des résultats et des actions personnalisées selon les préférences et les habitudes de l'utilisateur ainsi qu'un mode "conduite" enrichissent encore ces innovations. Le PDG de Google a malicieusement insisté sur une nouveauté très attendue : il n'est plus nécessaire de répéter "Hey Google" avant chaque commande. 

Lancement de Pixel 3a et Pixel 3a XL 

Les développeurs ont reçu la confirmation du lancement des modèles à moindre coût de la gamme Pixel : Pixel 3a pour 399$ et Pixel 3aXL pour 479$, soit moitié moins que le modèle Pixel 3 d'origine. Le nouveau smartphone arrivera en trois couleurs, noir, blanc et mauve et sera doté d'une prise audio jack, comme l'avaient réclamé les utilisateurs. La batterie permettra une autonomie de 30 heures, et il suffira de 15 minutes de charge pour retrouver 7 heures d'autonomie. En navigation sur Google Maps, ce modèle permettra en réalité augmentée de voir des flèches indiquer les prochaines directions à prendre. La qualité de la caméra est celle de la gamme Pixel. Selon Google, le modèle est déjà disponible en France. 

Google Nest Home Hub 

Le nouveau support Nest Home Hub, fleuron de la domotique chez Google et doté d'une caméra, dont la présentation a fuité en mars fait effectivement partie des annonces. Comme les développeurs s'y attendaient, Google unifie son hardware pour la maison sous le nom Google Nest et lance le Hub Max, avec un grand écran (10 pouces) et une webcam avec reconnaissance faciale des habitués du foyer. Il est désormais possible de couper le son sans répéter "Hey Google" ni s'égosiller : la webcam permet de se faire obéir d'un simple geste de la main. Nest Hub Max devrait arriver sur le marché au prix de 229$, contre 129$ pour son petit frère, Nest Hub. Ces devices seront d'ores et déjà disponibles en neuf langages. 

Android Q 

Après avoir rappelé que plus de 2,5 milliards de personnes utilisent Android, Google a annoncé que le nouveau système d'exploitation serait particulièrement adapté aux smartphones pliables. Ces derniers verront la taille du contenu s'adapté à la face visible de l'écran plié. En plus d'un mode "dark", plus ergonomique pour les yeux et plus économe en énergie, des progrès ont été faits en matière de sécurité. Android Q va en effet renforcer la protection et la transparence avec l'utilisateur grâce à un meilleur contrôle de la géolocalisation,  une amélioration des technologies de sécurité back-end et une  mise à jour de sécurité indépendante de la version de l'OS. Un mode "Focus" va également permettre aux utilisateurs de désactiver des applications, comme par exemple les réseaux sociaux, mais pas le téléphone. 

Les autres annonces de la keynote du 7 mai

Le public a applaudi les progrès de Google en matière de transcription, à destination des personnes sourdes, par exemples. En temps réel, quel que soit l'accent, mais aussi sur des vidéos : il est désormais possible de passer instantanément de l'oral à l'écrit dans de multiples contextes, y compris en mode "avion", soit hors connexion. Ces innovations se regroupent en quatre projets intitulés : "live transcribe", "live caption", "live relay" et "project euphonia". 

De nombreuses annonces sur la sécurité, le contrôle de ses données et la collecte de données open source pour améliorer la prédiction des cancer et les diagnostics dans le cadre médical ont également accompagné la présentation. 

Google Stadia, le gaming en streaming

Contrairement aux attentes, pas d'annonce particulière concernant la nouvelle plateforme de jeux en streaming de Google; Stadia fera peut-être l'objet d'autres innovations lors des prises de parole concernant directement le gaming. 

Des annonces sur le SEO

Pour les webmaster qui s'intéressent au référencement naturel, le programme propose des ateliers concernant la gestion des données structurées, la recherche vocale ou l'AMP. Le 9 mai, une table ronde avec John Mueller, web master trends analyst chez Google, et Martin Splitt, qui assure la liaison avec les développeurs ,se tiendra à 19h30 heure française pour faire le point sur les derniers formats de réponses des pages de résultats de Google et l'utilisation de ses APIs. Par ailleurs, la conférence du 8 mai à 12h30 pourrait donner quelques informations sur la gestion du JavaScript pour le SEO, comme suggéré par Martin Splitt,.

A noter que si le Google I/O principal se tient en Californie, un grand nombre de rencontres "Extended" sont programmées en même temps dans de nombreuses villes à travers le monde, dont la liste est désormais disponible sur le site de l'événement. On sait d'ores et déjà que Madrid, Valencia et Gijon, en Espagne, mais aussi Dublin, en Irlande, seront de la partie.

Et aussi : 

Google I/O : toutes les annonces, entre IA, smartphone à prix cassé et domotique
Google I/O : toutes les annonces, entre IA, smartphone à prix cassé et domotique

[Mis à jour le 07/05/2019 à 21h15] :  Lors de la keynote d'ouverture de Google I/O le 7 mai, plusieurs démonstrations et annonces ont agrémenté la présentation de son PDG, Sundar Pichai. De nouveaux devices ont été annoncés pour renforcer...