Construire le succès en 2019 : quelles technologies adopter pour répondre aux priorités du BTP ?

Plus d’entreprises du secteur de la construction doivent adopter les nouvelles technologies permettant à leurs équipes de tirer parti d’outils et d’un environnement de données communs pour automatiser et améliorer les processus de projets.

Lorsque l’on parle des technologies impactant le secteur de la construction en 2019, il est important de prendre en compte le contexte dans lequel elles vont pouvoir soutenir les priorités des entreprises. Les deux priorités principales du secteur cette année devraient être l’investissement dans les technologies d’automatisation et l’amélioration de la collecte des données.

En examinant les challenges liés à ces priorités, on comprend mieux comment les technologies actuelles, en pleine expansion, peuvent et vont les transformer en avantages concurrentiels.

Identifier et soutenir les priorités de l’entreprise

Selon l’enquête de 2017 sur la construction mondiale de KPMG, 72% des répondants déclarent que la technologie occupe une place primordiale dans leur plan ou leur vision stratégiques. Cependant, moins de la moitié (48%) des répondants affirment que leur société a élaboré une stratégie ou une roadmap spécifique pour les données et la technologie. Heureusement, même si la stratégie de la plupart des entreprises n’est pas encore complètement établie, l’adoption des technologies est en bonne voie.

Pourtant, plus d’entreprises du secteur de la construction doivent adopter pleinement les nouvelles technologies d’exécution de projets, permettant à leurs équipes et aux autres acteurs de tirer parti d’outils et d’un environnement de données communs pour automatiser et améliorer les processus des projets et portefeuilles de projets. C’est essentiel pour toute initiative liée à la transformation de l’entreprise.

Une piste prometteuse est l’utilisation d’algorithmes d’apprentissage automatique ("machine learning") pour automatiser certains aspects du processus de planification. Ceci peut améliorer à la fois la rapidité et la précision de la planification mais aussi la gestion des ressources, tout en facilitant le travail des équipes pour qu’elles s’adaptent aux changements de calendrier. Bien que le secteur de la construction soit objectivement en retard par rapport à d’autres comme l’industrie automobile sur la définition de normes visant à l’automatisation complète des processus (aboutissant à une productivité record), toutes les entreprises doivent continuer à privilégier l‘investissement dans l’automatisation et identifier les domaines propices à la transformation, tels que la gestion des plans et des documents ou même des fonctions de back-office comme le paiement.

Autre impératif : le besoin pour les entreprises du secteur de la construction de mettre en œuvre une véritable collaboration en temps réel entre tous les participants à un projet. De fortes lacunes existent toujours au niveau de la collecte, du partage et de l’utilisation des données projet. Les entreprises collectent de grandes quantités de données depuis les ERP et autres outils, mais les informations sont souvent déconnectées et en retard sur le projet, ce qui en limite l’utilité. Cela réduit de facto la valeur des données et oblige les entreprises à réagir a posteriori. Pourtant, la collaboration dans le cloud et les technologies telles que les capteurs permettent la collecte en temps réel des données qui alimentent les systèmes de contrôle de projet. Cela permet aux organisations d’utiliser des algorithmes d’intelligence artificielle en temps réel pour analyser et gérer les projets de manière proactive.

Des technologies conçues pour transformer l’entreprise

Alors, comment les entreprises du secteur peuvent-elles tirer les enseignements de 2018 et progresser grâce à la technologie en 2019 ? Les technologies suivantes génèrent déjà d’importants bénéfices aux early adopters ou offrent de nouvelles voies vers l’innovation et la transformation des entreprises.

1. Le chantier omniprésent

En dépit des progrès constatés en 2018, instaurer une véritable collaboration en temps réel entre tous les acteurs d’un projet reste un défi majeur sur les chantiers. En adoptant une approche cloud intégrée des données et des processus, les entreprises peuvent voir un impact positif considérable sur les résultats du projet. C’est essentiel dans un domaine caractérisé par un grand nombre de personnes travaillant au sein d’équipes dispersées géographiquement, sur des projets de plus en plus grands et complexes. Exploiter le cloud via des terminaux et des applications mobiles permet d’offrir à davantage d’entreprises la possibilité de gérer rapidement, facilement et à moindre coût, une plateforme pour l’exécution et le contrôle de projets de bout en bout. Plus important encore, cette combinaison de technologies contribue à accroître la productivité et les marges grâce à une communication et des processus collaboratifs, permettant ainsi aux acteurs d’accéder aux données communes du projet et de travailler ensemble, en temps réel, de manière plus efficace.

2. Soyez connectés, pensez Internet des objets

L'internet des objets (Internet of Things ou IoT) continue de faire évoluer notre approche des données en permettant leur collecte en temps réel et la gestion proactive de celles-ci via le cloud, les appareils connectés ou encore les applications mobiles. Et cela ne fera que s’accélérer en 2019. Il est également intéressant de voir toutes les avancées technologiques offertes par les drones, capteurs et équipements autonomes qui contribueront aussi à la manière dont les données seront captées et exploitées pour améliorer l’automatisation et la productivité en général. Les opérateurs de télécommunication vont commencer à déployer la 5G en 2019, apportant une connectivité à large bande de type fibre optique et à faible latence – et accélérant considérablement le transfert des données. Combinés, ces développements et applications, ainsi que les données produites ou analysées, offrent d’importantes possibilités pour transformer l’exécution d’un projet en proposant un chantier véritablement connecté. Avec ces nouveaux niveaux d’intelligence projet découlant de la technologie des capteurs et outils d’analyse basés dans le cloud, l’IoT représente une opportunité majeure d’amélioration de productivité, de qualité, de sécurité et de standardisation, ainsi qu’une amélioration continue des opérations.

3. Visualiser le succès d’un projet

A mesure que le BIM (building information modelling) devient incontournable, ses usages (et utilisateurs) continueront de croître et de prendre de la valeur. Aujourd’hui, déjà, des applications logicielles innovantes permettent de capturer la réalité à partir de multiples sources comme les photos prises par des drones et autres images digitales, pour créer des maquettes élaborées. Une fois intégrée aux outils de planification, ce type de technologie apporte un niveau de connaissance accru et plus immédiat sur la progression d’un projet, sa performance et les risques potentiels, grâce au machine learning. Cette technologie se développe rapidement et peut déjà offrir des bénéfices en termes de visibilité sur les informations opérationnelles (et pas seulement de conception) clés du projet.

Embrasser le changement pour des profits durables

Dans la mesure où le secteur de la construction continue sa transition numérique, les organisations doivent se préparer à naviguer dans un nouveau contexte et à en tirer profit. Les décideurs doivent parler aux early adopters et être prêts à expérimenter des technologies émergentes. Ainsi, ils peuvent faire évoluer rapidement leur entreprise vers une position de leader et être totalement préparés à adopter de nouvelles technologies pour plus d’intégration et de succès. Comme me l’a déclaré récemment Darren Bechtel, capital-risqueur de la construction et fondateur de Brick and Mortar Ventures, au cours d’un entretien : "Pour qu’une organisation de notre secteur reste pertinente, survive et continue de prospérer dans les 10 années à venir, nous sommes convaincus qu’elle doit investir dans l’innovation dès maintenant. Et au-delà d’en parler, elle doit rechercher activement de nouvelles technologies sur lesquelles capitaliser et apprendre à travailler avec des solutions toujours plus performantes ; sinon, elle aura du mal à rester compétitive."

Autour du même sujet

Construire le succès en 2019 : quelles technologies adopter pour répondre aux priorités du BTP ?
Construire le succès en 2019 : quelles technologies adopter pour répondre aux priorités du BTP ?

Lorsque l’on parle des technologies impactant le secteur de la construction en 2019, il est important de prendre en compte le contexte dans lequel elles vont pouvoir soutenir les priorités des entreprises. Les deux priorités principales du secteur...