VPN et télétravail : un duo indispensable

Collaborateurs nomades, délocalisés, problèmes de transports ou bien-être des équipes, le télétravail est devenu incontournable pour la digital workplace Mais cela ne peut être mis en place sans une solide infrastructure de sécurité.

La grève des transports le prouve chaque jour : aujourd’hui, il est impossible de se passer du télétravail pour assurer le fonctionnement en autonomie d’une entreprise. Même s’il rencontre encore des résistances au quotidien, le travail à distance fait partie de la nouvelle donne qu’on appelle "digital workplace". Tous les postes possibles doivent pouvoir être loin de l’entreprise afin de ne pas dépendre de la présence des collaborateurs sur site et maintenir ainsi l’activité dans des situations comme nous en connaissons en ce moment.

Cependant, ouvrir un accès extérieur aux ressources de l’entreprise n’est pas sans danger. Dès le début de la réflexion, il faut intégrer des dispositifs et des protocoles de sécurités fiables qui seront revus régulièrement en fonction de l’évolution des cyber-menaces.

Les outils et technologies sont nombreux et permettent de créer une infrastructure adaptée à la situation de chaque entreprise : du Zéro Trust à la reconnaissance faciale, de l’anti-virus traditionnel à l’anticipation des cyber-attaques grâce à l’intelligence artificielle. Il en est pourtant un, indispensable, même pour les entreprises qui font peu de cas de leur sécurité : le VPN.

Qu’est-ce qu’un VPN ?

Un VPN (Virtual Private Network ou réseau privé virtuel) permet de créer une interconnexion directe entre deux ordinateurs distants. Pour l’extérieur, vous êtes considéré comme étant sur le réseau local du VPN. Les sites web et autres réseaux que vous visitez ne voient plus votre adresse IP d’origine, mais celle du VPN que vous utilisez. Ne sera ainsi visible pour votre fournisseur d’accès internet que la connexion entre vous et votre VPN, qui est entièrement chiffrée.

Créés lors de la « préhistoire » d’internet et d’abord utilisé en entreprise pour accéder à l’intranet de la société à distance de manière sécurisée, les VPN ont petit à petit trouvé leur place chez les particuliers, en particulier là où l’accès à internet est réglementé.

Pourquoi utiliser un VPN ?

Si le contournement d’un filtrage géographique est souvent la première raison d’utiliser un VPN, les entreprises y trouveront également certains avantages particulièrement importants :

  • Sécuriser l’utilisation des wifi publics : nombreux sont les collaborateurs qui sont en déplacement la majeure partie du temps et qui se retrouvent donc le soir dans des hébergements donc la sécurité du wifi est inconnue. Le VPN permet alors d’ajouter une assurance supplémentaire, en particulier pour accéder aux ressources de l’entreprise qui peuvent être critiques.
  • Garantir la confidentialité des fichiers échangés : le chiffrement proposé par défaut par la majorité des services VPN permet d’assurer une sécurité quasi-totale des fichiers que le collaborateur va échanger avec l’entreprise. Une option particulièrement utile quand il s’agit de contrats ou de schémas de production.
  • Assurer l’anonymat de l’adresse IP d’origine : en cachant cette adresse, le VPN permet d’esquiver le potentiel pistage de l’utilisateur par les publicités en ligne et les différents réseaux sociaux.
  • Pouvoir utiliser son smartphone en tout sécurité : la puissance des terminaux mobiles permet aujourd’hui d’effectuer un grand nombre de tâches précédemment dévolues aux ordinateurs portables. On ne doit pas pour autant négliger la sécurité lors des connexions au réseau de l’entreprise pour transmettre rapports de ventes, bons de commandes ou autres documents confidentiels.
Quel VPN choisir ?

Les VPN sont nombreux sur internet, en version gratuite ou payante. Mais tous n’offrent pas les mêmes services, et il est important de vérifier certains points critiques avant de s’engager :

  • La confidentialité la première fonction d’un bon VPN, mais mieux vaut préférer ceux qui proposent des options de sécurité supplémentaires comme un bloqueur de virus ou un Killswitch, qui ferme automatiquement toutes les connexions si la vôtre est interrompue lorsque vous utilisez un wifi public.
  • Vérifiez les fuites de données : tapez simplement le nom du VPN qui vous intéresse sur Google, vous trouverez très facilement les avis qui vous diront s’il est « étanche » ou non.
  • N’oubliez pas de vérifier les politiques de confidentialité et conditions d’utilisation.
  • La rapidité est également un facteur déterminant : privilégiez un VPN avec de nombreux serveurs locaux et vérifiez la vitesse garantie. N’hésitez pas à lire les commentaires et à profiter des essais gratuits pour les tester.
  • Vérifiez leur localisation. Si leur serveur est aux États-Unis par exemple, il pourra être moins sécurisé qu’un serveur basé au Panama pour des raisons évidentes de politiques des pays en matière de confidentialité.
  • N’hésitez pas à consulter les sites qui répertorient les meilleurs services VPN. Vous y trouverez de nombreuses informations utiles.
  • Enfin, assurez-vous de choisir un VPN qui correspond à vos besoins : avez-vous besoin transférer beaucoup de fichiers volumineux ou simplement de surfer sur le web sur des wifi publics ou d’un pays étranger.

Que l’entreprise s’organise aujourd’hui pour permettre le télétravail ponctuel ou régulier de ses collaborateurs, celui-ci est une évidence et un impératif, afin d’assurer une activité pérenne hors des contingences extérieures. Cependant, cela ne doit pas se faire en négligeant la sécurité des données. L’accès extérieur aux ressources de l’entreprise et donc à des informations confidentielles est critique pour de nombreuses organisations. Le VPN est le premier pas pour garantir une connexion sécurisée et ainsi profiter au mieux des avantages du travail distant des collaborateurs.